Thibault Barrat : « je n’ai pas vraiment la fibre commerciale mais quand on est freelance on est son propre produit et on doit donc arriver à se vendre »

|

Trouvez votre prochaine mission freelance sur FreelanceRepublik !

Thibault Barrat a accepté de prendre la parole sur FreelanceTalks. Il nous parle de son expérience en tant que développeur web, ses motivations, nous donne de bons conseils pour bien lancer son activité.

Peux-tu te présenter, nous parler de ton expertise, ce que tu proposes à tes clients ?

À la base, je suis ingénieur généraliste et j’ai commencé ma carrière en occupant des postes de Chef de Projet dans l’industrie.

En 2018, j’ai décidé de me reconvertir dans le développement web car c’est un domaine qui m’a toujours passionné et dans lequel j’avais des compétences. J’ai alors trouvé un poste de développeur front-end au sein de la communication digitale d’une grande mutuelle.

Maintenant, en tant que freelance, j’accompagne mes clients dans la réalisation ou la mise à jour de leur site vitrine ou e-commerce. Au niveau des technologies, j’utilise principalement WordPress et depuis 2021, j’utilise React.js et Next.js.

Mais, je m’oriente de plus en plus vers des projets plus challengeant techniquement car c’est ce qui m’intéresse. J’aimerai, par exemple, accompagner une start-up sur un projet innovant dans des domaines comme la finance, la santé ou l’environnement.

Quand t’es tu lancé en freelance et qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer ?

Je me suis lancé à l’été 2020 et c’est la conjugaison de plusieurs facteurs qui m’ont fait sauter le pas dans cette aventure.

D’abord, le CDD que j’avais à l’époque n’a pas été renouvelé en raison de la crise sanitaire. J’allais donc toucher les allocations de Pôle Emploi et j’ai appris qu’elles sont cumulables avec le statut d’auto-entrepreneur. C’est intéressant car ça amène une certaine sécurité lorsqu’on se lance et qu’on n’est pas sûr d’avoir assez de missions pour obtenir un salaire décent.

Ensuite, mon ancien employeur m’a indiqué qu’il pourrait régulièrement faire appel à moi. J’avais donc déjà en quelque sorte mon premier client.

Enfin, le dernier point qui m’a motivé à me lancer, est la vision que j’avais du métier de freelance où on a la liberté de choisir les projets sur lesquels on travaille, de pouvoir changer régulièrement de projets pour éviter la monotonie, de se former sur les technologies qu’on veut apprendre et de pouvoir mieux gérer son temps entre la vie professionnelle et la vie de famille.

Comment fais tu pour trouver des clients ? Démarchage, recommandations, plateformes … ?

J’ai trouvé mes premières missions grâce à mon réseau (ancien employeur, anciens collègues et camarades d’école,…).

J’ai également eu des clients via les plateformes de freelance. Je suis notamment inscrit sur FreelanceRepublik, Malt, freelance-info.fr, Crème de la crème.

Je postule également aux offres de missions sur indeed.com et LinkedIn.

En 2022, mon objectif est de travailler sur mon personal branding. J’ai ajouté une partie blog sur mon site pour publier du contenu que je partagerai également sur Twitter ou LinkedIn.

Le but est de gagner en visibilité et en crédibilité et finalement de faire venir les clients à moi.

Quelle a été ta plus grosse « galère » en tant que freelance ? Comment t’en es-tu sortie ?

Je n’ai pas eu une galère en particulier mais c’est plutôt une galère récurrente du métier de freelance qui est de devoir trouver régulièrement de nouveaux clients.

En effet, je n’ai pas vraiment la fibre commerciale mais quand on est freelance on est son propre produit et on doit donc arriver à se vendre. Cela m’oblige à sortir de ma zone de confort. Ce n’est pas l’aspect que j’affectionne le plus dans le métier, je préfère largement résoudre des problèmes devant mon éditeur de code !

Si tu pouvais t’adresser à ton toi des débuts, celui qui venait de se lancer, quel conseil lui donnerais-tu ?

Ne crois pas que les clients vont venir directement à toi juste parce que tu as indiqué sur LinkedIn que tu es développeur web freelance. Ce n’est malheureusement pas magique, pour trouver des clients, il faut démarcher de manière proactive.

N’hésite pas également à te spécialiser dès le début dans une technologie. En général, les clients font appel aux freelances pour leur expertise dans un domaine précis.

A côté de tes missions freelance, as-tu un projet qui te tient à cœur (side-business …) ?

En parallèle de mon activité professionnelle, je suis trésorier de l’association qui gère la monnaie locale de Nancy. Le but est de favoriser les circuits-courts et le commerce local. A l’heure actuelle, nous avons l’équivalent de plus de 150 000 € qui circule au sein de notre réseau de commerçants.

L’objectif en 2022 est de proposer une version dématérialisée de la monnaie locale, je travaille donc actuellement à la mise en place des outils informatiques pour réaliser cet objectif.

Comment te vois-tu dans 10 ans ? Toujours freelance, tu lances ta boîte ou bien retour à un bon vieux CDI ?

D’ici 10 ans, je me vois toujours freelance. Si tout va bien, j’aurai stabilisé mon activité et certainement quitté le statut auto-entrepreneur pour créer une société de type SASU.

Après, c’est difficile de prévenir l’avenir, si jamais une entreprise me propose un CDI avec des conditions et des avantages intéressants pour travailler sur des projets enthousiasmants, pourquoi pas ?

Guillaume Guersanhttps://guersanguillaume.com/
Consultant freelance en marketing digital, je suis passionné par le référencement naturel et le content marketing. J'aime partager mes expériences (bonnes ou mauvaises). Pour cela j'ai créé un blog, je participe activement au magazine FreelanceTalks et j'ai créé le podcast La voix du freelance.

Partager cet article

Missions FreelanceRepublik

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Newsletter

Missions Freelance !

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici