Mathieu Ledru : « Satisfaire un client c’est aussi se donner la possibilité de pouvoir continuer à travailler avec lui »

|

Trouvez votre prochaine mission freelance sur FreelanceRepublik !

Mathieu Ledru a accepté de prendre la parole sur FreelanceTalks. Il nous parle de son expérience en tant que développeur Fullstack, ses motivations, nous donne de bons conseils pour bien lancer son activité.

Peux-tu te présenter, nous parler de ton expertise, ce que tu proposes à tes clients ?

Je m’appelle Mathieu, j’ai 36 ans et je suis développeur Fullstack depuis plus de 10 ans.

J’ai forgé mon expertise de part mon expérience sur de nombreux projets en agence web. Mon travail porte sur la réalisation de nouvelles fonctionnalités pour des sites institutionnels, la création de sites dédiés pour promouvoir une campagne promotionnelle, la mise en place d’une architecture répondant aux besoins spécifiques du cahier des charges, le besoin de moderniser la stack d’un site existant en mettant en place les bonnes pratiques de développement. Cela ce justifie grâce à l’utilisation de design patterns, la création de tests unitaire et fonctionnels et la mise en place d’une politique de migration continue.

Ainsi, je propose mes compétences sur du développement avec le framework Symfony côté backend et ReactJS côté frontend.

Ce qui me plaît dans le web, c’est de pouvoir proposer un accompagnement sur mesure tout en évoluant dans des milieux hétéroclites.

Quand t’es tu lancé en freelance et qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer ?

Je suis justement arrivé à une étape de ma vie où j’ai l’opportunité de me lancer. En effet, depuis que j’ai fini mes études d’ingénieur, j’ai directement évolué dans le salariat. Et durant ces années, je pense avoir acquit suffisamment de maturité dans mon milieu pour me lancer. Cependant devenir Freelance est aussi pour moi une manière de gagner de nouvelles compétences et acquérir une stature d’indépendant et d’auto-entrepreneur.

Se lancer en Freelancing est toujours une expérience bonne a prendre. C’est aller à la rencontre de ses premiers clients, se tisser un réseau, comprendre les enjeux et attentes du marché. C’est aussi gérer de multiples casquettes de communiquant, de gestion de projet, de développeur et de gestionnaire de trésorerie et d’entreprise.

Comment fais tu pour trouver des clients ? Démarchage, recommandations, plateformes … ?

Il existe de nombreux outils aujourd’hui pour mettre en avant son profil.

En particulier, il y a les plateformes de mise en relation entre Freelance et Entreprise qui aident à satisfaire les besoins des deux côtés. Evidement, je peux en citer une dixaine connues que j’ai recensé dans mes notes dont FreelanceRepublik.

Linkedin est aussi le réseau social d’entreprise pour discuter et nouer des relations professionnelles en message privé.

Pour ma part je suis aussi actif dans les communautés de développeurs sur Slack et Discord. Cela me permet de rester à la pointe des dernières nouveautés, de débloquer des personnes sur des sujets techniques et de partager mes découvertes et réalisations.

Quelle a été ta plus grosse « galère » en tant que freelance ? Comment t’en es-tu sortie ?

Je ne suis pas très fan du mot « galère », je le trouve assez péjoratif. Cependant, s’il y a eu une galère, c’est sans doute l’occasion d’apprendre de ses erreurs. Si quelque chose n’a pas fonctionné, alors cela permet de rebondir pour trouver une autre manière de palier au problème.

Pour ma part, j’évolue dynamiquement. Il est vrai qu’au quotidien, je fais un travail pour m’améliorer dans mon organisation. C’est à dire que je cherche encore un équilibre pour manier les différentes casquettes qu’offrent le status de freelance. En pratique, je suis sans cesse à itérer sur la bonne définition de mon offre par rapport au marché, comprendre les besoins des clients, tenir un journal et relancer des offres. Tout n’est pas forcément noir et blanc, il faut savoir faire des compromis, mais aussi savoir dire non pour des missions qui ne correspondent pas à nos valeurs ou critères de recherche.

Si tu pouvais t’adresser à ton toi des débuts, celui qui venait de se lancer, quel conseil lui donnerais-tu ?

Le plus difficile est sans doute d’aller à la rencontre de nouveaux clients et de créer un climat de confiance. C’est surtout du temps nécessaire à passer, pour cela mon conseil est de compter sur la persévérance et l’assiduité. Satisfaire un client c’est aussi se donner la possibilité de pouvoir continuer à travailler avec lui ou se faire recommander à l’avenir.

A côté de tes missions freelance, as-tu un projet qui te tient à cœur (side-business …) ?

Oui, pendant ces années, j’ai remarqué que nous sommes souvent confronté à réaliser des tâches répétitives. Pour cela j’ai crée une interface modulable Uniflow consultable à l’adresse https://uniflow.io

uniflow.io

Grâce à cette outil, vous aurez une solution clef en main pour automatiser vos tâches. Vous aurez le choix d’écrire des scripts modulables et réutilisable qui vous serviront et vous aiderons au quotidien.

Cet outil s’imbrique dans la tendance NoCode, c’est à dire la mise à disposition d’un logiciel qui est utilisable par des personnes qui n’ont pas de connaissance technique en informatique. En agençant des « boites noires », vous allez composer une automatisation qui fera le café pour vos besoin récurrents. Vous gagnerez du temps au quotidien et cela vous permet de vous concentrer sur votre domaine d’activité.

Comment te vois-tu dans 10 ans ? Toujours freelance, tu lances ta boîte ou bien retour à un bon vieux CDI ?

Le retour vers le CDI est considéré comme un échec, mais pas forcément de mon point de vue. Mais c’est justement lorsque j’ai découvert ce qu’est l’auto-entreprise que peux me faire une meilleure idée de ce qu’est le CDI. Etre en CDI c’est aussi construire un projet autour des valeurs que propose la structure dans laquelle on va évoluer. Être Freelance ou employé sont deux choix de carrière différents.

Pour ma part, je souhaite continuer à évoluer dans le freelancing, cette nouvelle voie correspond plus à mes objectifs aujourd’hui.

Guillaume Guersanhttps://guersanguillaume.com/
Consultant freelance en marketing digital, je suis passionné par le référencement naturel et le content marketing. J'aime partager mes expériences (bonnes ou mauvaises). Pour cela j'ai créé un blog, je participe activement au magazine FreelanceTalks et j'ai créé le podcast La voix du freelance.

Partager cet article

Missions FreelanceRepublik

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Newsletter

Missions Freelance !

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici