Partager cet article

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Je m'inscris  ➔

Trouver des Freelances

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

En savoir +  ➔

Derniers articles

FreelanceRepublik

+100 missions tech
par semaine

Je m'inscris  ➔

A la recherche d'un freelance ?

Déposez gratuitement votre projet tech sur FreelanceRepublik

En savoir +  ➔
AccueilTravailler en freelanceAvantages et inconvénients du forfait pour les freelances

Avantages et inconvénients du forfait pour les freelances

Le mode de tarification chez les freelances pose bien souvent problème. Que choisir entre le forfait et la tarification horaire ? Les conséquences — notamment d’ordre financier — peuvent être importantes selon l’option choisie.

De ce fait, il n’est pas négligeable de prendre conscience des avantages et des inconvénients du forfait pour les freelances avant de faire son choix. L’objectif est de garantir une valorisation juste de la prestation.

Après lecture de cet article, vous pourrez mieux comprendre comment fonctionne le forfait pour les freelances et dans quel cas privilégier ce mode de tarification.

Voyons dans un premier temps les avantages du forfait par rapport à une tarification horaire.

Les avantages d’une tarification au forfait pour les freelances

Les avantages d’une tarification au forfait sont nombreux. Avec une évaluation juste du prix facturé au client, un freelance peut aisément gagner en confort de travail et en rémunération. Voici comment…

Un tarif plus facile à établir

Un tarif au forfait pour les freelances se calcule avant le début de la mission. Pour cela, un freelance va estimer :

  • le nombre d’heures de travail nécessaires ;
  • la valeur de son expertise ;
  • la valeur du service qu’il propose à son client.

Pour cela, un prestataire peut notamment se baser sur son taux journalier moyen (TJM) en multipliant ce dernier par le nombre de jours de travail estimé.

Les freelances qui lancent leur activité peuvent également se référer au TJM généralement appliqué par leurs collègues.

Une fois le tarif fixé, le freelance n’a pas besoin de se soucier du nombre d’heures et de jours réellement travaillés pour le compte de son client. Lorsque le devis est signé, le freelance n’aura plus qu’à reporter le montant figurant sur le devis directement sur la facture finale une fois la mission réalisée.

Un freelance qui applique un forfait

De nouveaux clients pour les freelances plus faciles à convaincre avec un forfait

La confiance entre un client et son prestataire s’établit rarement dès le début de leur collaboration. De ce fait, une entreprise faisant appel à un freelance sera davantage encline à signer un devis avec un prix au forfait.

La raison à cela est simple à comprendre : une tarification au forfait n’est pas susceptible de changement sans l’accord préalable du client. En d’autres termes, il s’agit d’un tarif fixe qui ne peut être modifié sans la signature d’un nouveau devis par le client. Si le client refuse une augmentation du tarif, le freelance ne peut pas imposer cette augmentation.

Un tarif au forfait rassure ainsi de nouveaux clients et facilite la signature de devis.

Une gestion du temps de travail laissée à la discrétion du freelance

L’un des avantages indéniables d’un forfait pour les freelances est la liberté de gérer librement son temps de travail.

En d’autres termes, le prestataire indépendant n’a pas à justifier du nombre d’heures de travail pour établir son tarif.

Il s’agit d’un forfait et non d’une tarification horaire. Par conséquent, nul besoin pour le freelance de compter ses heures de travail pour tel client, avec la crainte de se tromper dans ses calculs. Ce dernier travaille à son rythme pour respecter la date de livraison. Si la mission prend — au final — moins de temps de travail que le nombre d’heures estimé, le freelance gagne en bénéfices financiers.

Une tarification axée sur la valeur du travail livré

Un freelance est un prestataire indépendant qui propose son expertise à différents clients. De ce fait, une tarification au forfait permet de mieux reconnaître la valeur de sa prestation. En effet, un tarif au forfait valorise davantage la qualité de la prestation que les heures réellement travaillées.

Lorsque ce prix est justement établi par rapport à la valeur de la prestation, un freelance gagne généralement mieux sa vie avec une tarification forfaitaire.

Les inconvénients du forfait pour les freelances à prendre en compte

Bien que la tarification au forfait pour les freelances soit avantageuse, cette dernière présente également quelques inconvénients qu’il est bon de prendre en compte.

Le risque de sous-estimer le temps de travail

Une tarification au forfait ne permet pas de tarifer selon le nombre d’heures de travail effectif. Le freelance estime les heures de travail pour établir son tarif. Si ce dernier sous-estime son temps de travail, il n’est pas possible de revoir à la hausse le tarif sans l’accord préalable du client par la signature d’un nouveau devis.

C’est un risque à prendre en compte, d’autant plus lorsqu’un prestataire débute dans son activité.

Pour éviter ce genre de déboires, en tant que freelance débutant, nous vous conseillons de prendre contact avec d’autres prestataires exerçant la même activité, sur une plateforme freelance par exemple. Vous pourrez ainsi obtenir différentes estimations de temps de travail pour un type de mission donné.

Une freelance qui estime ses heures de travail

Un mode de tarification inadapté pour des missions flexibles

Certaines missions ne peuvent faire l’objet d’un cahier des charges figé. Les missions de longue durée notamment nécessitent bien souvent d’opérer des modifications. Le client peut changer le scope du projet en cours de mission, afin de répondre à de nouveaux besoins.

Dans ce cas, une tarification au forfait n’est pas la plus adaptée. En cas de changement de paramètres durant la mission, un prix au forfait nécessite une renégociation du prix associé à un nouveau devis. Cela entraîne une perte de temps, autant du côté du client que du freelance.

Pour les missions qui — de par leur nature — ont de fortes chances d’évoluer, une tarification à l’heure permet plus de flexibilité. Le freelance facture ainsi les heures travaillées, qui peuvent être plus nombreuses si le projet de départ nécessite des modifications à la demande du client.

Un délai de livraison à respecter

La proposition d’un prix au forfait pour une mission s’accompagne également d’une date de livraison à respecter. Le freelance doit ainsi estimer le nombre d’heures de travail nécessaire afin de proposer une date de livraison qu’il est en mesure d’honorer.

Ce type de tarification peut ainsi entraîner une certaine pression auprès du freelance. Le client n’étant pas facturé à l’heure de travail, ce dernier garde uniquement à l’esprit la date de livraison annoncée.

De ce fait, si le freelance livre en retard et sans justifications valables sa prestation, ce dernier peut perdre en crédibilité vis-à-vis de son client.

Au final, le choix entre le forfait et la tarification horaire dépend en grande partie :

  • de la nature de la mission ;
  • de la durée de la mission ;
  • du degré de maturité du projet envisagé par le client.

Pour les missions avec différentes tâches, un freelance peut également proposer une tarification mixte. Ce dernier peut ainsi établir un forfait pour les tâches qui ne seront pas amenées à évoluer et une tarification horaire pour les tâches qui restent à déterminer.

Quelle que soit l’option choisie, un freelance doit veiller à ne pas sous-estimer son temps de travail ainsi que la valeur de sa prestation.

X

Vous avez des besoins
en recrutement IT ?

Prenez RDV  ➔

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment estimer et calculer le salaire d’un freelance ?

Pour les indépendants, notamment dans le secteur de l'IT et de la tech, estimer et calculer son salaire peut...

Comment booster votre notoriété en tant que freelance grâce à la publicité en ligne ?

En tant que freelance, il est vrai qu'il est indispensable de constamment renforcer votre visibilité et votre réputation pour...

Le seuil de TVA pour les auto-entrepreneurs en 2024

La TVA est un impôt sur la consommation qui concerne aussi bien la vente de produits que la vente...

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Je m'inscris  ➔