Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

AccueilRecruter un FreelanceCollaborer avec un freelanceChief Freelance Officer : zoom sur ce nouveau métier

Chief Freelance Officer : zoom sur ce nouveau métier

Pour les entreprises, faire appel à des freelances est devenu tellement courant qu’un nouveau métier est né : le Chief Freelance Officer. Ce nouveau poste permet aux entreprises de gérer efficacement l’ensemble des indépendants auxquels elles font appel, ponctuellement ou régulièrement.

Nous faisons un zoom sur ce nouveau métier : comment il est apparu, quels sont les prérequis pour devenir CFO, et qui sait, peut-être que cet article vous aidera à changer de voie !

Qu’est-ce qu’un Chief Freelance Officer ?

Le Chief Freelance Officer, ou CFO, vous l’aurez compris, c’est la personne chargée de la gestion des freelances au sein de l’entreprise. Certaines entreprises font appel à un nombre important de travailleurs indépendants : designers ou chefs de projets externes, développeurs ponctuels ou rédacteurs réguliers. Il y a même des agences qui ne fonctionnent qu’avec des freelances !

La gestion de ces intervenants extérieurs demande du temps et des ressources. Les entreprises doivent composer avec leur manière de travailler et gérer les missions qui leur sont allouées.

Et puisqu’un freelance ne se gère pas comme un salarié, c’est ici qu’entre en scène le CFO.

Quelles différences entre un CFO et un RH ?

Le CFO est donc le Chief Freelance Officer. Ne confondez pas avec le Chief Financial Officer, lui aussi connu sous le sigle de CFO. Il est un chargé de ressources humaines, mais uniquement de la ressource freelance

Le RH lui, s’occupe des salariés de l’entreprise. C’est lui qui fait passer les entretiens d’embauche et gère les éventuels conflits. Globalement, il permet aux salariés de s’épanouir à leur poste tout en optimisant la performance de l’entreprise.

Le poste de CFO est complémentaire et intervient dans le champ qui incombe aux Ressources Humaines. D’ailleurs, ce nouveau poste intègre généralement l’équipe RH. Sauf qu’il ne gère pas les employés de l’entreprise, mais bien les intervenants freelances.

Dans les grandes lignes, le travail du Chief Freelance Officer ressemble à celui d’un RH

  • Sourcer les freelances
  • Leur faire passer des entretiens
  • Assurer leur onboarding au sein de l’équipe qui les accueille
  • Permettre le suivi de leur intégration et du déroulé de la mission

Le CFO est donc un RH assigné aux freelances. Il peut d’ailleurs lui-même être un freelance et intervenir ponctuellement pour les entreprises

Photo by Christina @ wocintechchat.com on Unsplash

En quoi consiste le rôle du Chief Freelance Officer ?

Comprendre les besoins de l’entreprise

Comme pour le RH, le CFO est chargé de placer la bonne personne au bon endroit. C’est donc à lui qu’incombe la tâche de sourcer les freelances.

Mais avant de commencer le processus de recrutement, le Chief Freelance Officer doit correctement identifier et comprendre le besoin de l’entreprise. Cette étape est essentielle : c’est elle qui permet au CFO de se mettre en chasse du freelance idéal pour le poste.

Il comprend les attentes de l’entreprise, ou de l’équipe, aussi bien au niveau technique qu’au niveau humain. Quelles compétences sont attendues et quelles qualités humaines ? 

Bon à savoir

Les soft skills sont aussi importants que les hard skills, même dans le recrutement d’un travailleur indépendant. La manière dont l’indépendant prend le temps de comprendre les enjeux de la mission, son style de communication et son implication dans l’équipe sont autant de facteurs qui peuvent être déterminants pour sa bonne intégration.

Trouver le bon freelance pour la mission

Lorsque le profil type du freelance cherché est clair pour le CFO, il se met en quête de la personne idéale pour le poste. Il a plusieurs endroits où chercher :

  • Sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, Viadéo, Google +, Quora, Wizbii, etc.
  • Sur les plateformes de freelance comme Freelance Republik
  • Pourquoi pas via Instagram ou un autre réseau social, pour sourcer des créatifs par exemple
  • Via son réseau personnel : les freelances que le CFO a déjà placés sur d’autres missions, ou des indépendants recommandés

Le CFO concilie les attentes de rémunération du freelance avec les contraintes budgétaires de l’entreprise. Le bon freelance est donc celui qui a les compétences requises, mais aussi celui dont les tarifs correspondent au budget alloué pour la mission.

Lorsque le cas se présente, le CFO peut être chargé de négocier le montant de la mission avec le freelance sélectionné.

Onboarder le freelance sur la mission

Le CFO doit tenir compte des délais : il est important d’intégrer le freelance dans l’équipe au moment où celle-ci en a besoin ! Mais évidemment, ce temps de recherche est parfois rallongé par la réalité du marché.

Lorsqu’il a trouvé et recruté la bonne personne, le CFO participe à son onboarding. Il lui présente l’entreprise, la vie à l’intérieur de celle-ci et les éventuels éléments incontournables que le freelance doit connaître pour la durée de sa mission.

En général, l’onboarding proposé par le CFO concerne surtout l’entreprise : ce sont les collègues au sein de l’équipe que le freelance rejoint qui l’intègrent dans l’équipe et lui rappellent les enjeux de la mission.

Cependant, dans certaines entreprises c’est le CFO qui assure la prise en charge totale du freelance et qui l’onboard sur la mission.

Photo by Mateus Campos Felipe on Unsplash

Assurer le suivi du freelance tout au long de sa mission

Le Chief Freelance Officer est l’interlocuteur privilégié du freelance tout au long de sa mission. Il est là pour répondre à ses éventuelles questions, ou pour résoudre tout problème qui pourrait se présenter à lui.

Cette partie de la mission du CFO varie en fonction des entreprises. Certaines demandent un suivi précis des freelances, tandis que pour d’autres, la mission de CFO s’arrête au processus de recrutement.

Le CFO peut également être chargé de la gestion de la facturation du freelance. Dans ce cas, il est en contact avec le service de comptabilité de l’entreprise.

Qui peut devenir Chief Freelance Officer ?

En théorie, ce nouveau métier est ouvert à tous. Il n’y a pas encore d’études spécifiques qui permettent de décrocher ce poste. Dans la réalité, certaines compétences sont requises :

  • Une excellente organisation. Le CFO est souvent amené à gérer de nombreuses choses à la fois, il doit donc pouvoir organiser correctement ses journées pour parvenir à répondre aux attentes de tout le monde.
  • Une aisance relationnelle : le travail consiste principalement à gérer des personnes et à les placer dans les bonnes équipes. Il vaut mieux aimer le contact humain !
  • Savoir négocier : le CFO doit à la fois défendre les intérêts des freelances et celui des entreprises. Il doit trouver les solutions qui conviennent le mieux aux deux partis, et la négociation est une part importante du travail.

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.