Partager cet article

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Je m'inscris  ➔

Trouver des Freelances

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

En savoir +  ➔

Derniers articles

FreelanceRepublik

+100 missions tech
par semaine

Je m'inscris  ➔

A la recherche d'un freelance ?

Déposez gratuitement votre projet tech sur FreelanceRepublik

En savoir +  ➔
AccueilTravailler en freelanceLes 10 langages de programmation les plus utilisés en 2024

Les 10 langages de programmation les plus utilisés en 2024

Le choix d’un langage de programmation, que ce soit comme première techno à apprendre ou pour définir la stack technique d’un projet, ne doit pas se faire au hasard en tant que développeur freelance !

Ce choix technique doit reposer sur plusieurs critères, et l’un d’entre eux est la popularité du langage. Une techno populaire aura en effet une plus grosse communauté et sera souvent mieux maintenue : de quoi faciliter le développement.

Il n’est cependant pas facile de faire le tri parmi tous les langages qui existent aujourd’hui. Pour vous y aider, voici notre classement des langages de programmation les plus populaires en 2024.

Quels sont les langages de programmation les plus populaires en 2024 ?

Il n’y a pas de classement universel des langages de programmation les plus populaires. Plusieurs sources existent, plaçant les technos dans un ordre différent.

Parmi les sources les plus fiables, citons le fameux index Tiobe, qui se base sur le nombre de pages web mentionnant tel ou tel langage.

L’autre classement fiable nous vient de GitHub Octoverse, rapport annuel contenant un ensemble de statistiques sur les tendances tech de l’année en cours. GitHub se base sur les repositories hébergés sur sa plateforme pour faire son classement. Contrairement à Tiobe, il s’agit donc bel et bien d’un classement de popularité, bien qu’il ne s’appuie que sur les projets hébergés sur GitHub.

Pour ce classement, nous allons nous baser sur cette deuxième source, tout en mentionnant le classement Tiobe.

1. JavaScript

Sans grande surprise, c’est JavaScript que l’on retrouve en haut du classement. Ce langage de programmation, né en 1995, doit notamment son succès à son omniprésence dans le développement web. C’est en effet, avec HTML et CSS, le langage du front-end ; il est donc présent sur la majorité des sites web.

Ces dernières années, JavaScript s’est diversifié, et permet par exemple de faire du développement mobile (via React Native, Cordova ou Capacitor), du développement back-end avec Node.js, et même du logiciel, grâce à Electron. Ce langage compte même des bibliothèques pour faire du développement sur la blockchain !

Bref, JavaScript est utilisé partout, et pour presque tout, ce qui lui assure la première place de ce classement. Et il sera difficile à détrôner, bien qu’il fasse face à de rudes concurrents, dont TypeScript, dont nous reparlerons.

2. Python

C’est le langage Python qui occupe la deuxième place du classement des langages de programmation les plus populaires. Dans l’index Tiobe, il se retrouve même à la première place ! Si ce langage, créé en 1991, n’a pas connu un succès immédiat, il a commencé à prendre de l’ampleur il y a une décennie, jusqu’à atteindre le trio de tête aujourd’hui.

La cause de ce succès, son utilisation quasi omniprésente dans le monde des data sciences et du Big Data. C’est en effet le langage que l’on retrouve le plus lorsque l’on aborde le machine learning et les intelligences artificielles, par exemple. La raison de cette omniprésence est sa simplicité d’apprentissage et sa relative vélocité.

Python, également utilisé pour du développement back-end ou dans le monde de l’IoT (Internet of Things – objets connectés), est donc loin d’avoir terminé sa croissance.

3. Java

Le langage Java, bien qu’ayant perdu en popularité au fil des années, reste indétrônable. Créé en 1995, il a connu un rapide succès grâce à son utilisation dans la création de logiciels. Robuste et rapide à l’exécution, Java permet également de faire du back-end, des jeux-vidéos, et des applications mobile Android.

Dans ce dernier cas, il a été remplacé en 2017 par le langage Kotlin, officiellement recommandé par Google. Cependant, Java est toujours très présent dans l’environnement mobile, de par sa présence historique dans ce milieu.

Ces divers cas d’utilisation et son nombre important de développeurs font de Java un langage qui dure, et qui va continuer à durer.

4. Typescript

TypeScript est le langage le plus récent de ce classement, puisque créé en 2012. Produit par Microsoft, cette techno est, grossièrement, une surcouche à JavaScript. Elle ajoute à ce dernier plusieurs fonctionnalités attendues par les développeurs : un typage (d’où son nom), des interfaces, la gestion de modules ou encore les paramètres optionnels.

Ces fonctionnalités, et en particulier le typage, expliquent le succès rapide de TypeScript.

Ce langage peut aujourd’hui s’utiliser presque partout ou JavaScript est historiquement utilisé, ainsi, pour les nouveaux projets, beaucoup de développeurs préfèrent choisir cette nouvelle techno à son parent.

Si vous commencez un projet et hésitez entre TypeScript et JavaScript, nous avons écrit un article à ce sujet.

5. C#

Classé 5ᵉ à la fois par Tiobe et par GitHub Octoverse, le C# fait également partie des langages indétrônables. Techno la plus utilisée pour le développement d’applications Windows, elle est également à la base de moteurs de jeux-vidéos, comme Unity.

C# est également présent dans le monde du développement web, via l’utilisation du framework ASP.NET, lui aussi issu de Microsoft. Il est également possible de faire du développement mobile cross-platforms avec C#, grâce à la technologie Xamarin.

De part son lien étroit avec le monde Microsoft, C# est assuré de garder une place importante dans le classement des langages les plus populaires.

6. C++

C++ est un des langages les plus anciens de ce classement ; il a été créé en 1985. Développé comme une extension du langage C, il s’est rapidement imposé grâce à de nombreux avantages (et une faible concurrence) : rapidité d’exécution, langage orienté objet et de type “bas niveau”, lui permettant d’interagir directement avec le hardware.

Le C++ est d’ailleurs largement utilisé dans les systèmes embarqués, tels que les microcontrôleurs. Mais ce langage est également utilisé pour créer des systèmes d’exploitation, ainsi que des jeux-vidéos.

Plus récemment cette fois, on retrouve du C++ dans les langages associés à la blockchain.

7. PHP

Si JavaScript est le langage front-end du développement web, PHP en est celui du back-end ! Bien qu’il aie plus de concurrence que JavaScript, ce langage né au milieu des années 90 est toujours le maître du développement serveur. On estime qu’il fait tourner environ 78% des sites utilisant du back-end ! Pour cause, c’est le langage utilisé par la plupart des CMS et plateformes e-commerce, tels que WordPress ou PrestaShop, CMS faisant tourner eux-même la majorité des sites web.

Souvent utilisé via des frameworks PHP tels que Symfony ou Laravel, ce langage, bien que perdant du terrain presque chaque année, a bel et bien sa place dans ce classement.

8. Shell

Le Shell est un langage un peu à part dans ce classement : il n’est même pas listé sur l’index Tiobe. Contrairement à toutes les autres technos citées ici, il ne permet pas vraiment de créer de produit utilisable par un utilisateur sans connaissances informatiques.

Le Shell est en effet un langage de script permettant de communiquer directement avec le système d’exploitation. Parmi ses cas d’utilisation, citons la gestion de fichiers ou de dossiers (création, modification, mise à jour ou suppression), l’automatisation de tâches ou de déploiement.

Presque tout projet informatique inclut des scripts de ce genre, souvent invisible aux yeux du développeur.

Toutefois, d’autres langages permettent ces mêmes actions, tel que Python. Si la large utilisation du Shell lui assure une certaine pérennité, il est possible qu’il soit, à terme, remplacé par ce concurrent.

9. C

Le C est le langage le plus ancien de cette liste, puisque créé dans les années 70. Toujours très largement utilisé (il est classé deuxième par Tiobe !), sa position reste stable au fil des années.

S’il est un peu moins développeur-friendly que le C++, de part sa syntaxe plus complexe, il a les mêmes cas d’utilisation. Ces deux langages sont même parfois utilisés ensemble, comme pour la création de systèmes d’exploitation. Les systèmes Unix (Linux et macOS) sont en effet écrits, en partie, dans ces deux langages.

Également très utilisé dans les systèmes embarqués, C n’est pas prêt de laisser sa place dans ce classement.

10. Ruby

Et la techno qui ferme ce classement est le langage back-end Ruby ! Classé 16ème côté Tiobe, ce langage a subi un déclassement important côté GitHub Octoverse. Entre 2015 et 2018, il est en effet passé de la cinquième à la dixième place.

Ruby, presque exclusivement utilisé avec le framework Ruby on Rails, est donc un langage serveur apprécié pour sa simplicité et sa flexibilité. Orienté objet, il est réputé pour être facile à prendre à main ; il permet donc un développement et un déploiement plutôt rapides.

Faisant face à une concurrence de plus en plus forte (avec l’arrivée récente de Node et Python), Ruby tient tout de même le choc, et la demande en développeurs Ruby reste toujours élevée.

Comment choisir son langage de programmation en 2024 ?

développeur codant en JavaScript, un des langages de programmation populaire en 2023.

Si la popularité d’un langage est à prendre en compte lors du choix de la techno que l’on veut apprendre ou utiliser, cela ne doit pas être le seul critère ! En effet, chaque langage possède ses propres cas d’utilisation, et le choix technologique doit surtout se faire en fonction de cet élément.

Si vous vous demandez quel langage de programmation apprendre, nous avons écrit un article complet à ce sujet.

X

Vous avez des besoins
en recrutement IT ?

Prenez RDV  ➔

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment estimer et calculer le salaire d’un freelance ?

Pour les indépendants, notamment dans le secteur de l'IT et de la tech, estimer et calculer son salaire peut...

Comment booster votre notoriété en tant que freelance grâce à la publicité en ligne ?

En tant que freelance, il est vrai qu'il est indispensable de constamment renforcer votre visibilité et votre réputation pour...

Le seuil de TVA pour les auto-entrepreneurs en 2024

La TVA est un impôt sur la consommation qui concerne aussi bien la vente de produits que la vente...

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Je m'inscris  ➔