Partager cet article

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Je m'inscris  ➔

Trouver des Freelances

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

En savoir +  ➔

Derniers articles

FreelanceRepublik

+100 missions tech
par semaine

Je m'inscris  ➔

A la recherche d'un freelance ?

Déposez gratuitement votre projet tech sur FreelanceRepublik

En savoir +  ➔
AccueilMétiers de la TechDéveloppementComment se reconvertir en développeur web ?

Comment se reconvertir en développeur web ?

De nombreuses raisons poussent les professionnels à entamer une reconversion professionnelle. Qu’il s’agisse de trouver un meilleur équilibre vie pro/perso, de profiter d’une plus grande liberté au quotidien ou bien d’entamer un nouveau challenge, beaucoup souhaitent se diriger vers les métiers du web, en tant que salarié ou freelance. Et pour cela, quoi de mieux que le développement web ? En plein essor, ce secteur ne cesse de recruter. Alors, comment faire pour se reconvertir en développeur freelance ? Nous vous expliquons tout en détail dans cet article ! 

Tout savoir sur le développement web

Vous souhaitez vous reconvertir dans le domaine du développement web ? Avant d’entamer votre processus, vous devez être assuré de tout savoir sur ce domaine pour pérenniser votre reconversion professionnelle.

Le développement web, qu’est-ce que c’est ? 

Le développement web désigne de manière générale la capacité pour un professionnel à coder. Grâce à sa maîtrise d’un ou de plusieurs langages de programmation, il est capable de produire et de gérer des sites internet ou des applications mobiles. 

Véritable boîte à outils, le développeur web développe l’interface du site selon le cahier des charges fourni par son client, mais pas seulement. Il profite de son expertise pour prodiguer des conseils concernant l’aspect technique du projet. 

Le développeur web peut prendre trois formes, en fonction de sa spécialité : 

  • Le développeur web front-end : il se charge de définir le design du site ou de l’application, ainsi que tous les éléments relatifs à l’interface utilisateur en prenant en compte l’expérience utilisateur (UX), le responsive (capacité pour un site à être vu confortablement sur tous les supports) ou encore l’accessibilité.
  • Le développeur web back-end : il développe les fonctionnalités du site internet (serveur, base de données, API, etc.). Son travail, invisible pour l’utilisateur, est essentiel au bon fonctionnement du site. 
  • Le développeur web full-stack : il s’agit du rôle le plus complet et polyvalent. Il s’occupe à la fois de l’interface et des fonctionnalités du site.

Quelles compétences pour devenir développeur web ? 

Le métier de développeur web requiert des compétences techniques spécifiques. Il doit maîtriser un ou plusieurs langages de programmation, propres au domaine de l’informatique. Les principaux langages utilisés pour la création et le développement de sites internet sont : 

En plus de ces langages, le développeur web doit pouvoir s’appuyer sur l’utilisation de frameworks, des composants autonomes qui servent d’outils pour le développement d’un site web ou d’une application. Parmi les plus répandus, nous retrouvons : 

  • React.js
  • Angular
  • jQuery
  • Vue.js
  • Node.js

Quelles qualités pour être développeur web ? 

Au-delà des compétences techniques qu’il doit maîtriser, le développeur web doit être pourvu de certaines qualités pour pérenniser son activité. 

En premier lieu, la logique est un élément essentiel à la pratique du codage. En effet, le développeur est amené à construire des livrables (site web, application mobile) pour ses clients. Pour ce faire, il doit être capable de comprendre les conséquences de ses actions sur son code afin d’en améliorer les performances et de résoudre les éventuels bugs.

Par ailleurs, le développeur est amené à plancher sur un ou plusieurs projets, souvent de longues heures durant. Il peut être confronté à des erreurs, sans en connaître la source, ou à devoir se former sur le tas pour être capable d’ajouter une fonctionnalité à son livrable. Il peut être parfois tentant de s’arracher les cheveux, mais pour éviter cela, mieux vaut être patient

Enfin, la troisième qualité indispensable du développeur web repose sur sa curiosité. Qualité incontournable des professions du numérique, elle est encore plus prégnante dans le domaine de l’informatique, puisque l’actualisation des savoirs et des outils doit se faire de manière constante. Le développeur web doit se tenir informé en toutes circonstances des dernières actualités et stimuler sa créativité au gré des nouvelles tendances. Pour tenir le rythme, être un véritable passionné est indispensable !

Se reconvertir : devenir développeur web en 5 étapes 

Deux hommes collègues de travail qui tapent sur leurs ordinateurs

Depuis plusieurs années, le développement web a le vent en poupe. Cela permet de trouver d’innombrables ressources sur le web pour vous accompagner dans la quête de votre nouvelle activité. Nous vous présentons, en quelques étapes, la marche à suivre pour vous reconvertir en développeur web et entamer votre nouvelle carrière. 

Préparer la reconversion 

Amorcer une reconversion professionnelle est souvent un travail de longue haleine. Il est nécessaire d’anticiper chacune des étapes de ce processus et de s’y préparer convenablement afin d’éviter les mauvaises surprises. C’est pour cela que vous devez dédier la première étape de votre démarche à la réflexion

En vous posant certaines questions, vous définirez avec plus de précision les lignes de votre projet, de manière à avancer plus sereinement :

  • Pour quelles raisons souhaitez-vous vous reconvertir ?
  • Quelle(s) technologie(s) souhaitez-vous apprendre ?
  • Préférez-vous être un développeur web front-endback-end ou full-stack ?
  • Quel est votre niveau de formation dans ce domaine ?
  • Quel est l’état actuel du marché ?
  • Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme (salariat, devenir indépendant, rejoindre une ESN…) ?

Se former 

Avant de vous reconvertir en développeur web, il vous faudra apprendre les bases de ce métier. Heureusement, il existe une multitude de ressources pour vous aider, et tout autant de formations qui vous accompagneront dans votre projet. 

Si vous souhaitez reprendre vos études, de nombreux cursus allant du niveau Bac+2 au Bac+5 vous permettront d’atteindre votre objectif, comme le BTS Services informatiques aux organisations ou le Magistère Informatique par exemple. 

Selon votre cas et la politique de l’établissement ciblé, vous avez la possibilité de suivre vos cours grâce à la formation continue. Conçue pour s’adapter aux besoins des adultes en reprise d’études, au chômage ou en reconversion professionnelle, elle valorise l’expérience des étudiants et leur permet d’ajuster leur calendrier à leurs besoins. Le financement de la formation continue, ainsi que sa durée, varient en fonction de votre situation.

Dans le cas où vous souhaitez éviter les bancs de l’école, vous bénéficiez d’autres solutions. Rejoindre un organisme de formation privé, par exemple. Il en existe des gratuits, comme l’école 42 ou Simplon.co, et des payants. Pour ces derniers, des solutions de prise en charge totale ou partielle existent. Vous avez également la possibilité d’utiliser votre CPF (Compte Professionnel de Formation) pour le paiement des frais. Depuis 2015, La Grande École du Numérique, une initiative lancée par l’État, labellise des formations pour en ouvrir l’accès au plus grand nombre. 

Aller plus loin

Maintenant que vous êtes formé, vous devez capitaliser sur vos nouvelles compétences. Rien de tel pour cela que de multiplier les projets personnels, histoire de montrer ce dont vous êtes capable. 

D’abord, créez-vous un compte GitHub sur lequel vous publiez fréquemment vos projets. Votre compte pourra vous servir de vitrine pour contrebalancer un manque d’expérience professionnelle face à un recruteur.

Également, la création de votre propre site internet pourra considérablement vous aider. Se faisant, vous avez la possibilité de démontrer ce dont vous êtes capable, en n’obéissant qu’à votre créativité. En partageant un résultat abouti et esthétique, vous venez nourrir la vitrine de votre travail que vous pourrez présenter à vos futurs clients et recruteurs.

En parallèle, continuez de développer vos connaissances dans le domaine du développement web et tenez-vous informé des actualités. Dans ce secteur, les savoirs peuvent vite devenir obsolètes et être remplacés en un claquement de doigts. Aussi, veillez à rester connecté et à utiliser des canaux d’informations multiples et fiables.  

Enfin, réalisez un portfolio qui récapitule vos projets et qui vous servira à valoriser vos expériences personnelles devant un recruteur ou un client. En plus d’y présenter vos réalisations, vous pourrez y expliquer brièvement la méthode que vous avez employé, les outils utilisés et témoigner de la logique dont vous faites preuve au quotidien. 

Postuler, postuler et postuler !

Déjà, la dernière étape pour devenir un développeur web se profile. Et elle réside dans la confrontation directe au regard des professionnels. Autrement dit : postulez ! 

S’il est effectivement possible de lancer directement son activité de développeur web en tant que freelance, cela peut se révéler compliqué en l’absence de réalisations. Pour trouver des clients et pérenniser son entreprise, il faut se constituer un réseau et attirer de nouveaux clients, en développant notamment sa présence en ligne. Pour autant, la concurrence est féroce, et lorsque l’on dispose d’un profil junior, il est difficile mais indispensable de se démarquer.

Ainsi, l’option la plus avantageuse pour un reconverti reste le salariat. En effet, mieux vaut se faire la main en entreprise pour continuer sa montée en compétences, développer sa pratique au contact d’une équipe et être entouré pour débuter cette nouvelle carrière. 

Lors de vos sessions de candidature, ce qui va vous permettre de vous démarquer, c’est votre personne. Souvent, les recruteurs proposent le passage de tests techniques pour s’assurer du niveau des candidats. Par conséquent, entraînez-vous un maximum afin d’être prêt lorsque ce moment arrivera. 

De plus, accordez un soin tout particulier à votre dossier de candidature. En l’absence de diplôme, ou pour consolider une formation courte qui pourrait effrayer les recruteurs, n’hésitez pas à détailler votre motivation à travers une lettre. Faites des liens avec vos expériences préalables, témoignez de votre détermination à embrasser cette nouvelle carrière et des raisons qui vous ont amené à entamer ce processus de reconversion professionnelle. Ces éléments mis bout-à-bout permettront au recruteur d’appréhender votre candidature au prisme de votre parcours et de votre profil, plutôt que de votre ancienneté dans le domaine de la programmation. 

Chercher à s’améliorer

Enfin, dernier réflexe à adopter : rappelez toujours votre interlocuteur à la suite d’un entretien infructueux afin de connaître les raisons du refus. Cela vous permettra de vous améliorer pour vos prochaines entrevues, et de travailler les axes de perfectionnement. 

Vous voilà prêt à vous reconvertir en développeur web. Vous hésitez à exercer cette activité en freelance ? Consultez notre article pour savoir si vous êtes un développeur freelance en puissance !

X

Vous avez des besoins
en recrutement IT ?

Prenez RDV  ➔

Ces articles peuvent vous intéresser

Comment estimer et calculer le salaire d’un freelance ?

Pour les indépendants, notamment dans le secteur de l'IT et de la tech, estimer et calculer son salaire peut...

Comment booster votre notoriété en tant que freelance grâce à la publicité en ligne ?

En tant que freelance, il est vrai qu'il est indispensable de constamment renforcer votre visibilité et votre réputation pour...

Le seuil de TVA pour les auto-entrepreneurs en 2024

La TVA est un impôt sur la consommation qui concerne aussi bien la vente de produits que la vente...

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Je m'inscris  ➔