Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

AccueilMétiers de la TechDéveloppeurLe No Code : les 10 outils à connaître

Le No Code : les 10 outils à connaître

Ces dernières années est apparue une pratique qui prend de plus en plus d’ampleur : le No Code. Elle permet entre autres de créer des produits ou d’automatiser des actions sans l’aide d’un développeur ; alors que celle-ci aurait été requise il y a encore peu de temps.

Cette techno vous intéresse ? Vous voulez vous y mettre mais ne savez pas quels outils utiliser ? Nous avons listé pour vous les 10 meilleurs outils No Code !

Le No Code, qu’est ce que c’est ?

Définissons avant tout ce qu’est le No-Code. Nous l’avons dit, cette pratique permet de créer aujourd’hui des produits qui auraient nécessité l’aide d’un développeur il y a quelques années.

Il peut s’agir aussi bien de l’automatisation de tâches (envoi d’emails), d’actions déclenchées à partir d’évènements (un email reçu provoquera une suite d’actions), que de la création de site e-commerce ou même d’applications mobile !

Et tout cela sans même être formé au développement ! Mais, si cela semble être l’outil rêvé, il n’est pas dénué d’inconvénients. Voyons ensemble les avantages et désavantages du No Code.

Avantages du NoCode

Parmi les avantages du No Code, nous l’avons dit, il y a évidemment la possibilité de créer des outils plus ou moins complexes sans l’aide de développeurs. Mais, concrètement, quels bénéfices cela apporte ? Les avantages du No Code sont importants :

  • Un développement plus rapide ; pas besoin de passer par toutes les phases du développement ;
  • Une meilleure agilité ; le produit sera plus souple, plus facile à modifier ;
  • Un coût réduit ; le développement d’un projet par des développeurs ou par une équipe coûter souvent cher.

Inconvénients du NoCode

Cependant, le No Code n’est pas dénué d’inconvénients :

  • Un outil No Code ne permet pas de faire tout ce qu’il est possible de faire avec un développement spécifique ;
  • Les données stockées par une plateforme No Code ne sont pas à proprement parler possédées par l’entreprise qui crée le produit final (elle n’aura pas la main sur la sécurité de celles-ci) ;
  • Les outils No Code nécessitent une certaine maîtrise pour être utilisés efficacement.

Les 10 meilleurs outils et plateformes No Code

Maintenant que nous avons fait le point sur ce qu’est le No-Code, ses avantages et inconvénients, voyons ses 10 meilleurs outils !

Bubble

Logo de l'outil de génération de web app no code bubble

Bubble est un des outils No Code les plus connus et les plus puissants. Fonctionnant en mode drag and drop, il permet de créer facilement des applications web. Disposant d’un nombre important de plugins et de templates, il est facile de personnaliser une webapp développée avec Bubble.

Cet outil No-Code possède une version gratuite, limitée. La version payante commence à partir de $25 par mois.

Airtable

Logo du tableur no code Airtable

Le deuxième outil No Code que nous allons présenter ici, c’est Airtable. Tout aussi connu que Bubble, Airtable ressemble à un tableur, avec son interface sous forme de feuilles de calcul. Ces spreadsheets lui permettent en réalité de créer des bases de données complètes et complexes.

Comme Bubble, les fonctionnalités d’Airtable peuvent être étendues via des plugins. Il est possible, par exemple, de lancer des tâches telles qu’envoyer un e-mail lorsqu’une action spécifique est reconnue (un changement de valeur, etc.).

Airtable a une version gratuite, limitée mais suffisante pour une personne avec un petit projet. Le mode premium commence à $10 par mois.

Notion

Logo du logiciel Notion

Autre tool No-Code de plus en plus populaire : Notion. Notion possède un ensemble de fonctionnalités pratiques, permettant de rassembler en un seul logiciel diverses features : calendrier, gestion de projet, to-do lists, etc.

Hebergées sur le web, les pages Notion peuvent notamment être partagées à d’autres personnes, le transformant ainsi en vrai outil collaboratif pouvant être utilisé en entreprise.

Le plan individuel de Notion est gratuit. Pour le plan individuel pro, il faudra compter $4 par mois, et $8 par utilisateur et par mois pour la version équipe.

Zapier

Logo de l'outil d'automatisation Zapier

Le prochain outil que nous allons présenter est Zapier. Zapier est l’exemple typique des solutions No-Code qui auraient nécessité l’intervention d’un développeur il y a encore quelques années.

Le coeur de Zapier, c’est l’automatisation des tâches et la création de workflows via une interface graphique. Par exemple, il est possible avec cet outil d’automatiser des tâches à la réception d’un e-mail (envoi d’un message sur Slack, stockage de la pièce-jointe sur Dropbox, etc.).

Zapier est gratuit jusqu’à 5 workflows (et 100 tâches exécutées par mois). Au delà, il faudra payer, à partir de $19,99 / mois.

Carrd

Logo de Carrd, outil No Code permettant de créer des landing pages

Le but de Carrd, c’est de créer des landing pages responsive très facilement et rapidement. Cet outil dispose d’un nombre important de templates, classés selon plusieurs catégories : avec formulaire, portfolio, pages de profil, etc.

Carrd propose une version gratuite, mais limitée (par exemple, pas plus de 3 sites). Il existe plusieurs version pro, à partir de $9 par an.

Gumroad

Logo de la plateforme de paiement No Code Gumroad

Gumroad est une solution de vente en ligne très puissant et simple d’utilisation. Elle permet de vendre soi-même des produits digitaux, physiques ou même des abonnements. Tout cela soit en passant via une page crée via Gumroad, soit en intégrant cet outil No-Code à sa propre page web !

Gumroad n’a pas de mode gratuit ni premium, il prend en revanche un pourcentage sur les ventes. Par exemple, jusqu’à $1 000 de ventes, 9% seront prélevés. Puis 7% entre $1 000 et $10 000, etc. jusqu’à atteindre 2,9% de frais Gumroad à partir du million de dollars.

Glide

Logo de l'outil Glide qui permet de créer des applications mobile

Vous voulez créer une application mobile grâce à une Google Sheet ? C’est possible grâce à Glide !

Plus exactement, ce produit No-Code vous permet d’utiliser les données et calculs générés par votre spreadsheet pour créer le contenu d’une web app (affichage de statistiques, par exemple). Il permet aussi l’intégration à partir de données récupérées via Airtable, dont nous avons déjà parlé !

Cependant, les templates restent encore limités en terme de design, et il est impossible de déployer les apps générées sur les stores (c’est en quelque sorte une Progressive Web App, ou PWA).

Glide propose une version gratuite, là aussi limitée, puis des plans payants, à partir de $32 par mois.

Webflow

Logo du CMS Webflow

Webflow est un CMS (content management system – système de gestion de contenu), tout comme WordPress. La différence est que cet outil No-Code permet une personnalisation (via un designer, une interface graphique) à la volée de votre site. Webflow permet également de créer des boutiques en ligne (e-commerce), bien que ce ne soit pas la meilleure plateforme pour cela. Il en existe des plus spécialisées, comme Prestashop ou Woocommerce.

Ce CMS offre un plan gratuit, limité, puis des plans payants avec plus de fonctionnalités, à partir de $12 par mois. Les plans e-commerce commencent à $29 par mois.

Landbot

Logo de l'outil de chatbot Landbot

Vous cherchez un outil No-Code pour faire du chatbot ? Voilà celui qu’il vous faut : Landbot ! Landbot permet en effet de créer un chatbot sans aucune ligne de code. Possédant des templates pré-construits, il permet aussi une intégration à d’autres outils NoCode : Airtable, Mailchimp ou Zapier. Landbot propose aussi un plugin WhatsApp.

Il propose une version gratuite et limitée, avant de passer à des plans payants, à partir de 30€ par mois.

MemberSpace

Logo de l'outil No Code de gestion d'abonnement MemberSpace

Le dernier outil No-Code dont nous allons parler dans cette liste, c’est MemberSpace ! MemberSpace est un outil très intéressant, permettant de bloquer le contenu de beaucoup de CMS ou d’autres outils, tant que l’utilisateur n’est pas abonné.

Par exemple, MemberSpace propose une intégration avec WordPress, Carrd ou Notion ! Il est notamment possible de bloquer certains articles sur votre WordPress tant que l’utilisateur qui veut y accéder n’est pas un membre abonné.

MemberSpace ne propose pas de plan gratuit, mais commence avec une version à $29 par mois, facturant également 4% de frais de transaction.

Le No Code : Conclusion

Nous l’avons vu, les outils No Code permettent beaucoup de choses : création de sites, d’apps, de workflows, etc. Ils prennent de plus en plus d’ampleur avec le temps et permettent de faire toujours plus d’actions tout en se passant de l’aspect technique. Il est donc certain que leur croissance n’est pas prête de s’arrêter, on peut même imaginer au contraire un futur dans lequel on pourrait (presque) se passer complètement des développeurs !

Et vous, avez-vous déjà utilisé des outils No-Code ? Quels sont vos préférés ?

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.