Pourquoi se former aux outils no-code ?

|

Trouvez votre prochaine mission freelance !

Rejoignez FreelanceRepublik, et recevez des offres de missions tech à la mesure de votre talent : +100 nouvelles missions par semaine !

De nombreux experts en sont convaincus : les outils no-code remplaceront bientôt, sur les CV, les compétences informatiques de base telles que la Suite Office. Pour les développeurs Web et de nombreux autres professionnels, du marketing notamment, la maîtrise de ces outils de développement sans coder va devenir incontournable.

Les outils no-code, qu’est-ce que c’est ?

Un outil no-code est, comme son nom l’indique, une application qui permet la création de sites Internet, d’applis ou d’outils métiers sans avoir à taper une seule ligne de code HTML ou de CSS. Parmi les plateformes no-code les plus célèbres, citons WordPress qui, dans sa formule de base, peut propulser un site Internet en ligne sans ajouter le moindre script.

Concrètement, ces outils no-code permettent aux débutants de réaliser leur site web ou leur application mobile, en ignorant tout du langage informatique. Cependant, nous allons le voir, se former aux outils no-code peut s’avérer intéressant.

Ces outils no-code utilisent généralement trois techniques :

– des modèles graphiques et des widgets pré-packagés qui permettent d’assembler des interfaces utilisateurs ;
– des composants applicatifs par glisser-déposer qui permettent de créer le synoptique de l’application ;
– le workflow automation qui permet de déclencher des actions en fonction d’évènements.

No-code vs low-code, quelle est la différence ?

Le concept « low-code » (traduisez « peu de code ») consiste le plus souvent à compléter un environnement no-code par l’édition du code source de l’application. Une possibilité plus qu’intéressante pour enrichir les possibilités d’un site, d’une application ou d’un outil.

Contrairement aux outils no-code qui peuvent être pris en main assez facilement par les profanes, les plateformes low-code nécessitent de réelles connaissances en langage informatiques et donc l’intervention de développeurs.

Pourquoi utiliser les outils no-code est intéressant pour les entreprises et les développeurs web ?

La tendance no-code est clairement affirmée depuis 2021. Les raisons ? Une nécessité  grandissante, pour les entreprises, de se digitaliser ; un nombre d’entrepreneurs, aux besoins plus ou moins évolués, de plus en plus élevé ; une pression de plus en plus forte sur les équipes IT et une pénurie de développeurs web… Un nombre croissant d’entreprises souhaitent pouvoir prendre la main sur leur site ou leur application. Et demandent à des développeurs professionnels de travailler sur ces outils no-code qui leur laissent ensuite une certaine autonomie pour les mises à jour.

L’un des principaux avantages des outils no-code, c’est bien sûr leur simplicité d’utilisation. Ils sont très pratiques pour, par exemple, prototyper et tester une idée d’application. Inutile de savoir coder pour automatiser des tâches et construire un outil correspondant à vos besoins. Dans un second temps, il est possible d’adapter l’outil à des besoins plus spécifiques en ajoutant quelques lignes de script. Mais pour cela, il faudra donc maîtriser le langage informatique.

Parmi les meilleurs outils no-code aujourd’hui, citons :

– Les outils de développement de site web no-code, tels que : Adalo, Bubble, Sharetribe, le français Sitalacarte, Webflow, Wix ou encore Strikingly. Sans oublier bien entendu le plus connu : WordPress, qui, selon les estimations, représente environ 25% des sites Internet existants.

– Les outils de développement d’application sans code tels que : Appy Pie, ksaar, Builder.ai ou encore Glide, qui permet de créer une application mobile no-code à partir d’une simple Google Sheet.

– Les outils de développement de base de données sans code tels que : Airtable, Smartsheet ou encore GoogleSheet qui permet aussi de développer une API sans code.

– Les outils de Workflow automation : IFTTT, Integromat, Microsoft Flow ou encore Zapier, le chouchou des no-codeurs qui permet d’automatiser n’importe quelle tâche en connectant les apps entre elles.

À distance, à l’école ou en autodidacte : comment se former au no-code ?

Les outils no-code sont généralement payants mais la plupart d’entre eux proposent des formules gratuites (parfois limitées pour un usage professionnel) et des offres d’essai : elles permettent de tester l’outil avant de passer par la case paiement. C’est donc sans doute la meilleure chose à faire pour se former à un outil no-code : le tester, avant de l’adopter (ou non) et d’aller plus loin.

Vous souhaitez développer une application sans coder ? Ce sera plus simple si vous avez de bonnes notions d’anglais car les traductions en français sont généralement aléatoires… voire inexistantes sur les outils no-code. Rien d’insurmontable cependant, quelques bases d’anglais pour l’informatique suffiront !

Concrètement, pour se former aux outils no-code, plusieurs options s’offrent à vous :

Les formations en ligne, telles que celles proposées par les Français nocodestation.com ou makerpad.co. Ces deux plateformes proposent des tutoriels et des contenus de référence pour se former au no-code.

Les formations en présentiel permettent d’aller plus loin et de monter en compétence. Parmi les écoles de no-code, citons notamment uncodeschool.com.

Enfin, bien sûr, il est possible de se former de manière autonome et de devenir un autodidacte du no-code. C’est sans doute moins efficace mais c’est gratuit ! Pour vous aider, vous trouverez des tutoriels sur Youtube, ainsi que de nombreux conseils sur les forums, sur lesquels il ne faudra pas hésiter à poser des questions si besoin.

Prêts à devenir un no-codeur aguerri ? Que vous soyez un développeur professionnel ou un profane qui a besoin de développer son site ou son appli à moindre coût, vous avez tout à y gagner ! Pour vous aider à vous lancer, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs outils no-code.

Émilie Cuisinier
Émilie Cuisinier
Journaliste depuis 20 ans, freelance depuis 7 ans, je travaille notamment sur des sujets de santé et de bien-être au travail et développe, à petits pas, l’art de concilier vie pro et vie perso.

Partager cet article

Les derniers articles

Missions Freelance !

Comme plus de 25 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Newsletter

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici