Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

AccueilMétiers de la TechDéveloppeur Node.jsSylvain Berthu : "Par définition, un CDI est restrictif, quand on travaille...

Sylvain Berthu : « Par définition, un CDI est restrictif, quand on travaille sur un sujet, c’est bien au détriment de tous les autres »

Sylvain Berthu a accepté de prendre la parole sur FreelanceTalks. Il nous parle de son expérience en tant que directeur technique et développeur, ses motivations, nous donne de bons conseils pour bien lancer son activité.

Peux-tu te présenter, nous parler de ton expertise, ce que tu proposes à tes clients ?

Directeur technique de métier, je suis toujours resté très proche de la technique. J’aime à me définir comme un simple développeur, car ce sont eux qui « font ».

J’apprécie les langages évoluées .NET Core, NodeJS même si je peux m’adapter à des langages plus archaïques. Je trouve les technologies Front moins riches, côté architecture. Car c’est bien ce qui m’anime : les architectures logicielles et infrastructurelles (aujourd’hui très liées).

Certifié AWS, formé à Azure et expérimenté en GCP, ces compétences me permettent de relever les défis d’aujourd’hui avec mes équipes, dont j’aime être le mentor plutôt que manager.

Quand t’es tu lancé en freelance et qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer ?

Je suis travailleur indépendant « plein temps » depuis peu. Titulaire d’un CDI depuis 25ans, j’ai commencé l’indépendance pour « arrondir les fins de mois ». Mais rapidement ma motivation première a changé : l’indépendance me permettait d’élargir mon quotidien.

Par définition, un CDI est restrictif : quand on travaille sur un sujet, c’est bien au détriment de tous les autres ! L’indépendance m’a permis de palier à ça et de choisir mes axes de progression.

Comment fais tu pour trouver des clients ? Démarchage, recommandations, plateformes … ?

Les plateformes de freelance (FreelanceRepublik, CremeDeLaCreme, Malt, etc..) sont la base. Après, vu mes 25 années de Direction Technique, je connais la plupart des SNE de ma région pour leur avoir demandé des ressources. Je suis maintenant de l’autre côté de la barrière, mais le réseau est toujours bien présent.

Quelle a été ta plus grosse « galère » en tant que freelance ? Comment t’en es-tu sortie ?

Je ne pense pas être original sur cette réponse : la plus grosse galère, c’est quand le client ne sait pas ce qu’il veut et qu’il « oublie » qu’être indépendant est un métier.

Pour cette raison, aujourd’hui, je sélectionne bien mes clients. Mais pour le coup, les plateformes de freelance apportent une vraie protection. Je m’en suis sortie en faisant beaucoup plus d’heures que prévu, réduisant mon TJM à peau de chagrin.

Si tu pouvais t’adresser à ton toi des débuts, celui qui venait de se lancer, quel conseil lui donnerais-tu ?

Choisis bien tes projets. Choisis bien tes clients. Il faut également que tu performes dans ce qui t’intéresse et seulement cela : tu ne peux pas être bon partout (et cela ne sert à rien).

Consacre 10 à 20% de temps dans de la formation/R&D (amélioration des techniques, automatisation des processus, etc..). C’est l’avantage de l’indépendance, car dans un CDI, jamais un patron te paiera pour ça !

A côté de tes missions freelance, as-tu un projet qui te tient à cœur (side-business …) ?

J’ai plein d’idées de projets. Je suis un créateur. Mais ce ne sont pas vraiment des projets, plutôt des esquisses.

Comment te vois-tu dans 10 ans ? Toujours freelance, tu lances ta boîte ou bien retour à un bon vieux CDI ?

J’ai déjà ma boîte. Donc dans 10ans, je suis toujours freelance, et bosse sur des projets de l’autre monde avec des équipes pointues peuplées de gens extraordinaires de tous pays (mais qui parlent anglais !)

Retrouvez le profil LinkedIn de Sylvain ici.

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.