Partager cet article

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Je m'inscris  ➔

Trouver des Freelances

Comme plus de 50 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

En savoir +  ➔

Derniers articles

FreelanceRepublik

+100 missions tech
par semaine

Je m'inscris  ➔

A la recherche d'un freelance ?

Déposez gratuitement votre projet tech sur FreelanceRepublik

En savoir +  ➔
AccueilTravailler en freelanceCréer sa sociétéFreelance : Définition, c’est quoi et comment le devenir ?

Freelance : Définition, c’est quoi et comment le devenir ?

Le statut de freelance attire de plus en plus depuis ces dernières années. Au cours de la dernière décennie, la population de freelances en France a connu une croissance supérieure à 120 %. Selon une étude réalisée par le Haut Conseil pour le Financement de la Protection Sociale (HCFiPS), le nombre de travailleurs indépendants dans le pays atteint désormais 4,3 millions, représentant ainsi près de 10 % de la force de travail active en 2024. FreelanceRepublik vous donne la définition du freelance et vous explique pourquoi travailler grâce à ce statut est une des meilleures options.

Toutefois, ce statut n’est pas à prendre à la légère. Des règles et des lois l’encadrent spécifiquement. Connaître tous les avantages et inconvénients de ce métier est une étape incontournable avant de se lancer.

Freelance : qu’est-ce que c’est ?

Déjà, notons que le mot « freelance » est un anglicisme qui définit tout simplement les travailleurs indépendants. Il s’agit donc d’une activité professionnelle dont le statut de travailleur est autonome ou indépendant.

Généralement, une personne en freelance est un entrepreneur ou le propriétaire de son propre business. On peut également appeler cet état comme étant un travail à son compte puisqu’il permet de travailler de façon indépendante !

Avec les mesures qui ont données suite à la pandémie, nombreuses sont les personnes qui ont décidé de lancer leur business en utilisant internet. C’était également l’occasion pour certaines personnes de se tourner vers une reconversion professionnelle. Devenir son propre patron est un rêve pour tous après tout ! Ainsi, les rédacteurs web, les community manager, designer, graphiste ou encore les développeurs web sont des métiers qui conviennent parfaitement au statut de freelance.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’être freelance ?

Comme avec toutes choses, le statut de travailleur en freelance possède son lot d’avantages et d’inconvénients. Il va sans dire que les connaître permettra de mieux appréhender ce domaine.

Les avantages d’être freelance

Tout d’abord, un travailleur indépendant est libre dans ses faits et gestes. On parle notamment de sa capacité à choisir lui-même sa mission freelance et son emploi du temps. Il en va de même pour ses clients. Il peut très bien choisir de ne pas travailler avec certains clients pour n’importe quelle raison. Les freelances ont donc de la flexibilité et une liberté permettant de travailler à distance et de mieux concilier vie professionnelle et personnelle.

La rémunération fait également partie des points positifs du travail en freelance. Certes, elle est très variable et est définie au cas par cas. Seulement, le revenu d’un travailleur indépendant est souvent bien supérieur à celui d’un salarié. Soulignons le fait que cela dépend de certains critères et notamment du volume de travail.

Les inconvénients d’un freelance

Le premier inconvénient d’un travailleur en freelance se situe au niveau de la gestion. En tant que travailleur individuel, il doit assurer seul la gestion complète de sa petite entreprise. Il doit donc gérer :

  • la partie commerciale ;
  • la partie production ;
  • les démarches légales ;
  • le marketing ;
  • la comptabilité ;
  • la facturation ;
  • etc.

Il est souvent nécessaire de se former et d’être qualifié sur tous ses points afin d’assurer une prestation impeccable.

Bien entendu, il est tout à fait possible qu’un freelance fasse appel aux services d’un spécialiste extérieur à son secteur d’activité. Seulement, les dépenses vont augmenter en conséquence.

En outre, il n’est pas rare qu’un travailleur indépendant vienne à manquer de travail. Cela peut être un grand point négatif, surtout s’il possède une certaine faiblesse au niveau de la prospection. Dans ce cas, il est toujours possible de travailler gratuitement sur un projet indépendant afin d’étoffer son portfolio. Pour un freelance dans le domaine digital comme un rédacteur ou un informaticien, par exemple, cela peut avoir un fort impact dans la croissance de sa notoriété.

Le statut de freelance, pour qui ?

Il convient de souligner que tous les métiers sont concernés par le freelancing. Quel que soit votre domaine d’activité, si vous décidez de devenir freelance , vous pouvez entrer dans le domaine du freelance !

Cependant, si tous les secteurs d’activités sont autorisés, certaines professions sont règlementées et leur exercice est conditionné par la possession d’un diplôme.

On peut également cumuler plusieurs professions, qui peuvent être soumises à différents régimes de sécurité sociale. En cas de multi-activité, l’affiliation se fait auprès du régime correspondant à l’activité principale, définie comme celle générant le chiffre d’affaires le plus important.

Le cumul avec un CDI ?

Se lancer dans l’entrepreneuriat est souvent une crainte et un frein pour beaucoup de personne du fait du potentiel risque financier que cela représente.

C’est pour cela, qu’il est souvent possible (selon le statut choisi) de cumuler une activité indépendante à un emploi de statut salarié. Il convient de bien vérifier votre contrat de travail pour vous assurer que celui-ci ne contient aucune clause contraire (clause de non-concurrence ou d’exclusivité).

Le profil type du freelance :

Le statut de freelance à de quoi séduire de par ses nombreux avantages, comme l’organisation de son planning, le sentiment d’autonomie, le travail à domicile, ou encore la liberté de se fixer sa propre rémunération.

Malgré cela, la vie d’un freelance n’est pas toujours facile. Voici quelques points dont il est important d’avoir conscience avant de se lancer :

  1. L’absence de droit aux allocations chômage en cas d’arrêt de son activité.
  2. L’indépendant doit gérer son activité en solitaire, ce qui implique de s’occuper de nombreuses tâches (administratives, comptables, commerciales, etc.) en plus de son activité principale.
  3. Le travailleur indépendant peut parfois éprouver un sentiment d’isolement dans l’exercice de son activité ou face aux difficultés professionnelles qu’il rencontre.

Comment débuter en tant que freelance ?

Avant de se lancer en tant que freelance, il est important d’analyser :

  • Le secteur d’activité concerné ;
  • Les montants moyens des tarifs qui sont pratiqués ;
  • le CA minimum à réaliser dans le cadre de son business plan ;
  • Le montant des charges sociales ;
  • Le statut et le régime le plus adapté.

Un des points essentiels et à ne pas sous-estimer, est de préparer sa stratégie commerciale pour acquérir ses premiers clients. L’utilisation des réseaux sociaux et des moyens sur le web est pour cela d’une grande aide. De nombreuses solutions et outils sont présentes pour vous assister dans vos tâches en tant qu’indépendant (marketing, prospection, formation, relation client, …).

Quelles sont les obligations d’un freelance ?

Le contrat de freelance est aussi appelé contrat de prestation de services. Si vous voulez travailler comme indépendant et effectuer des missions freelance qui paient bien, certaines obligations tant à l’égard du statut de travailleur indépendant qu’envers les clients doivent être respectées.

Parmi ces obligations, le freelance doit :

  • Être enregistré auprès du CFE ou Centre de Formalités des Entreprises ;
  • Posséder un numéro SIRET valable ;
  • Souscrire à une RC Pro ou assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Respecter une obligation de moyen (engagement où il garantit de mettre en œuvre tous les moyens à disposition pour la réussite de la mission qui lui a été confiée) ;

Bien entendu, les clients ont aussi certaines obligations à tenir vis-à-vis du freelance. On parle surtout de l’obligation de payer une fois la mission accomplie. Après tout, chaque mission possède un deadline que le freelance doit obligatoirement respecter. Il ne s’agit donc pas de CDI, mais de CDD dans la majorité des cas. C’est à l’issue de cette mission qu’il recevra sa rémunération.

Quel est le meilleur statut juridique à choisir en tant que freelance ?

Étant donné que le travail en freelance est un acte légal, il est obligatoire d’opter pour un statut juridique. Rappelons que le travail indépendant est différent du statut de salarié. Elle se rapproche plus de la création d’entreprise ou vous pouvez être indépendant dans vos choix et actions.

Dans tous les cas, concernant le statut juridique des auto-entrepreneurs, de nombreux choix sont à disposition à ce niveau.

Le statut auto-entrepreneur

Ce régime des travailleurs aussi appelé micro-entreprise est particulièrement intéressant pour les personnes souhaitant travailler en freelance. Créé en 2009, ce statut s’adresse aux personnes déclarées en tant qu’entrepreneur individuel.

L’entreprise individuelle

Outre le choix d’être un micro-entrepreneur, le choix de l’entreprise individuelle permet aussi de travailler en toute indépendance. On parle du statut juridique EIRL ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Avec cette option, l’entrepreneur doit diviser son patrimoine en deux (patrimoine personnel et professionnel). On parle de la création d’un patrimoine d’affectation.

La société unipersonnelle

Vous pouvez opter de créer une société telle que qu’une SARL ou une SAS. Vous pouvez également démarrer une activité dans une solution indépendante en optant pour une société unipersonnelle. Ici, les choix sont nombreux comme une SASU ou encore une EURL.

Le portage salarial

Le régime du portage salarial est défini par l’ordonnance n°2015-380 du 2 avril 2015. Il s’agit d’une relation contractuelle entre 3 parties à savoir la société de portage salarial, le porté ou salarié et la société cliente.

Caractéristiques du freelance informatique 

Bien entendu, le freelance dans le domaine informatique fait partie des incontournables actuellement.

Le freelance informatique n’est en rien pareil au salariat en entreprise. Il est différent par son statut administratif et sa relation avec son client et ses clients potentiels. À ce titre, on peut noter l’absence de lien de subordination qui caractérise habituellement une relation salarié-employeur.

Généralement, un travail en indépendant dans le domaine informatique se fait auprès des entreprises. Ses choix sont donc multiples dans son contrat de travail. Par exemple, il peut proposer ses services pour des petites structures, être consultant pour une entreprise ou être un renfort pour un projet informatique ponctuel.

Ses missions touchent différents domaines :

  • La sécurité réseau
  • Le web
  • Les bases de données
  • Le développement
  • L’intégration logicielle 
  • L’intelligence artificielle

Dans tous les cas, un freelance en informatique peut travailler à son compte et garantir des prestations de haute qualité !

X

Vous avez des besoins
en recrutement IT ?

Prenez RDV  ➔

Ces articles peuvent vous intéresser

Avantages et inconvénients de travailler avec des donneurs d’ordre

En tant que freelance, la recherche de missions diversifiées et stimulantes, tout en s’assurant une stabilité financière peut s'avérer...

Comment trouver des missions freelance dans votre domaine d’expertise ?

Lorsque l’on se lance dans l’aventure du freelancing, trouver des missions dans son domaine d’expertise peut apparaître comme un...

Quels sont les meilleurs endroits pour travailler quand on est freelance à Paris ?

Paris, véritable carrefour d'activités professionnelles, offre une multitude d'options pour les freelances en quête d'un espace de travail adapté....

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Je m'inscris  ➔