Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

AccueilTravailler en freelanceAdministratif & légalComment investir dans l'immobilier quand on est freelance ? Guide et astuces

Comment investir dans l’immobilier quand on est freelance ? Guide et astuces

Nombreux sont les travailleurs indépendants à vouloir se constituer un patrimoine immobilier, un placement réputé pour être particulièrement fiable. Encore faut-il savoir vers quel type d’investissement se tourner. Quand on est freelance, les démarches pour investir peuvent être laborieuses. Il est nécessaire de constituer un dossier solide pour rassurer les banques. Il est aussi possible de se faire accompagner par des professionnels afin d’établir la bonne stratégie à adopter. Enfin, il existe des dispositifs pour permettre aux freelances de faire aboutir leur projet immobilier. Faisons le point.

Définir son projet : plutôt résidence principale ou investissement locatif ?

Pour se créer un patrimoine immobilier, il y a plusieurs options. Le plus commun est d’acquérir une résidence principale, un lieu d’habitation en d’autres termes. L’autre option est de réaliser un investissement locatif. Cette deuxième option consiste à faire l’acquisition d’un bien pour le louer. Pour se constituer un patrimoine immobilier, c’est cette solution qui semble la plus intéressante. En réalisant un investissement locatif, vous minimiserez votre effort financier. En effet, les revenus générés par les loyers permettent de financer votre projet. On parle alors de revenus passifs.

Quand on est freelance, il est important de penser sur le long terme. L’investissement locatif est donc un excellent moyen de préparer sa retraite dans la durée. Une fois payé en intégralité, votre bien immobilier vous permettra de percevoir un revenu. Il faut également prendre en compte l’appréciation de la valeur d’un bien. En effet, les biens immobiliers ont tendance à prendre de la valeur avec le temps, ce qui peut vous permettre en tant que freelance de réaliser des bénéfices au moment d’une éventuelle revente.

Crédit : David Hellmann / Unsplash

L’investissement locatif offre aussi des avantages fiscaux. Vous pouvez par exemple réduire votre fiscalité grâce à la loi Pinel qui permet de bénéficier d’avantages intéressants. Ce dispositif est valable uniquement sur les logements neufs destinés à la location et offre aux propriétaires une réduction des impôts sur le revenu. Pour en bénéficier, il faut respecter certaines conditions : le logement doit être situé dans un bâtiment d’habitation collectif, plafonnement du loyer et des revenus du locataire, niveau global de performance énergétique minimal, etc.

Quels risques et quels avantages pour les freelances ?

L’investissement immobilier a toujours été considéré comme un placement sécurisé et rentable. En comparaison à d’autres formes d’investissement, l’immobilier est perçu comme étant relativement fiable. Il s’agit d’un actif tangible qui conserve une certaine valeur dans le temps et qui peut générer des revenus locatifs réguliers. L’investissement immobilier offre aussi des avantages fiscaux intéressants et peut être utilisé comme levier pour investir dans d’autres projets.

Toutefois, se constituer un patrimoine immobilier quand on est freelance comporte également des risques qu’il est important de prendre en compte : la vacance locative, les coûts d’entretien et de rénovation, les variations du marché immobilier, les difficultés à trouver des locataires solvables, ou encore les risques liés à l’emprunt si vous avez financé votre investissement par un prêt. Avant de se lancer, il faut avoir tous ces éléments en tête.

Vous l’aurez compris, il est donc important d’analyser les risques et les avantages de chaque investissement immobilier avant de se lancer. Pour gagner en sécurité, vous pouvez choisir de vous faire accompagner par des professionnels du secteur : un agent immobilier, un notaire, un expert-comptable, ou encore un gestionnaire de patrimoine. C’est un moyen de maximiser les chances de réussite de votre projet. Évidemment, vous devrez aussi bien évaluer votre capacité financière avant de prendre une décision finale.

Les démarches auprès des banques

C’est un sujet à ne pas négliger. Les démarches auprès des banques sont réputées fastidieuses pour les freelances. Ce n’est pas une légende. Les établissements bancaires demandent généralement plus de garanties pour les travailleurs indépendants que pour les actifs en CDI. Néanmoins, les banques prêtent de l’argent aux freelances. Pour cela, faut être en mesure de prouver que vous avez des revenus stables. Vous devrez fournir vos relevés de compte bancaire et vos déclarations fiscales.

La banque demande généralement de la visibilité sur au moins trois années d’activité. Pour espérer se constituer un patrimoine immobilier, il est donc important d’avoir un minimum d’antériorité et de monter un dossier optimal avec un suivi de facturation, des projections sur les années à venir, ou encore des bilans financiers. Chacun de ces documents va apporter un peu plus de crédibilité à votre dossier.

Parce qu’il faut bien le reconnaître : certaines banques peuvent être plus frileuses à l’idée de prêter de l’argent aux travailleurs indépendants en raison de l’instabilité potentielle de leur revenu. Le revenu d’un freelance peut varier considérablement d’un mois à l’autre. Cependant, de plus en plus d’établissements bancaires offrent des prêts spécifiquement conçus pour les travailleurs indépendants, tels que des prêts hypothécaires. Les conditions d’emprunt varient selon les banques, il est donc important de comparer les offres avant de se lancer.

Une autre solution est d’économiser pour se constituer un apport afin de réaliser son premier achat. Cela vous permettra de rassurer les banques et de mettre un apport dans votre projet afin de constituer votre patrimoine immobilier. Il est aussi intéressant d’établir un plan de financement. Cela consiste à déterminer le montant que vous pouvez emprunter en fonction de votre capacité d’endettement et de votre apport personnel.

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.