Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

Comment faire un achat immobilier en tant que freelance ?

Les débuts d’un freelance sont souvent incertains d’un point de vue financier. Cependant, lorsque l’activité bat son plein et que les missions se multiplient, il est légitime de penser à acheter un chez-soi. Différents dispositifs permettent de faire un prêt immobilier en tant que freelance, à condition d’avoir un dossier bancaire robuste. Si vous souhaitez faire un achat immobilier avec le statut de freelance, cet article est pour vous. 

Attendre le bon moment pour acheter : bonne ou mauvaise idée ?

Un taux d’emprunt historiquement bas, des prix de l’immobilier qui ne cessent d’augmenter, c’est peut-être le bon moment pour acheter une maison ou appartement. De plus, payer un loyer dont la somme est équivalente à des mensualités de crédit pousse souvent réfléchir au fait que cet argent serait mieux investi dans votre propre résidence principale.

Si vous hésitez à sauter le pas, voici quelques astuces qui vous aideront à savoir si vous êtes financièrement prêt ou pas :

  • Avez-vous des missions régulières avec des clients qui vous font confiance depuis des années ?
  • Réussissez-vous à vivre correctement de votre activité tous les mois (en d’autres termes, retirez-vous un bon salaire de votre métier de freelance informatique ?) ?
  • Parvenez-vous à mettre de l’argent de côté, que ce soit pour vous constituer une épargne ou vous accorder quelques congés dans l’année ?
  • Arrivez-vous à régler votre loyer mensuel sans retard et sans encombre ?

Si vous avez répondu oui à toutes ces questions, vous semblez être prêt pour un achat immobilier !

Notez qu’en tant que freelance dans l’informatique, acheter un appartementn’est pas une décision à prendre en début d’activité. Il convient en effet de développer son activité avant de se lancer dans un projet de grande envergure comme peut l’être un achat immobilier dans le neuf ou l’ancien.

Soigner son profil bancaire, la clé pour faire un prêt immobilier

Les organismes bancaires peuvent se montrer frileux face à un dossier de crédit immobilier déposé par un travailleur non salarié, dans la tech ou un autre domaine. L’absence de sécurité de l’emploi est l’un des points les plus souvent avancés lorsqu’un dossier est refusé par une banque. 

Pour obtenir un prêt bancaire sans grandes difficultés, il est essentiel de soigner votre profil d’emprunteur, et cela se prépare plusieurs années avant votre demande. Lors de la constitution de votre dossier de prêt immobilier, l’organisme de crédit va vous demander vos deux derniers bilans financiers, parfois trois. Pour prouver que votre activité de freelance est solide, les bilans devront être positifs et vous octroyer un certain niveau de revenus chaque mois. Des revenus trop faibles sont souvent un motif de refus. 

Autre point essentiel : l’apport financier. Pour prêter de l’argent, les banques demandent environ 10 % du coût de l’opération immobilière. Cet argent peut être réuni grâce à des économies faites plusieurs années en amont. Souvent, l’apport peut servir à régler les frais de notaire, à prendre également en compte lors de votre achat.

La banque va également regarder de près votre comportement financier. Avez-vous l’habitude d’être à découvert ? Mettez-vous de l’argent de côté dès que vous en avez la capacité ? Vos dépenses personnelles sont-elles raisonnables ou démesurées ? Avez-vous des crédits à la consommation en cours ? Pour connaître les réponses, le conseiller bancaire va tout simplement éplucher vos relevés de compte qu’il a en sa possession. Un comportement « normal » ne pourra être que bénéfique pour votre projet.

Si vous souhaitez co-emprunter la somme pour votre achat immobilier, avec votre partenaire de vie par exemple, la présence d’un CDI sera un argument favorable pour l’octroi d’un prêt bancaire. 

Les dispositifs d’aides accessibles aux freelances

Acheter un logement en tant que freelance peut donner droit à certaines aides ou coups de pouce financiers de la part de l’État ou des collectivités. Vous pouvez en effet profiter de dispositifs d’aide à l’achat qui exigent cependant le respect d’un certain plafond de revenus. 

Dans les grandes villes comme Toulouse, Nantes, Bordeaux, Paris, Lyon, Marseille ou encore Montpellier, il est possible de réaliser un achat immobilier à moindre coût grâce au dispositif d’accession à prix maîtrisés. L’achat à prix maîtrisés est proposé par les collectivités, en partenariat avec des promoteurs qui s’engagent à vendre des biens à un coût du m² inférieur au prix réel du marché. Il existe différentes conditions pour bénéficier du dispositif des prix maîtrisés. Vos revenus de freelance ne devront pas dépasser un certain plafond, tandis que l’achat doit se porter sur un bien immobilier neuf ou en cours de construction.  

Autre coup de pouce auquel vous pourriez avoir droit en fonction de vos revenus : le Prêt à taux zéro. Il s’agit là d’un prêt bancaire avec un taux d’intérêt nul. Il est accordé pour l’achat d’une première résidence principale (vous devez être un primo-accédant, ce qui revient à ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années). Là encore, vous devez vous tourner vers un logement neuf ou état de construction. 

Retenez que les deux dispositifs peuvent être cumulés, seulement si les conditions d’octroi sont respectées (plafond de revenus, occupation à titre de résidence principale, etc.). 

Les avantages et les inconvénients d’un prêt immobilier pour un freelance

D’un point de vue financier, nous venons de voir que faire un crédit immobilier en tant que travailleur non salarié peut donner droit un prêt à taux zéro et/ou à un logement moins cher. C’est un avantage considérable qu’il est important de prendre en compte au moment de préparer votre dossier d’emprunt.

Par ailleurs, acheter votre résidence principale en étant freelance fera de vous un propriétaire. Cela signifie que le logement vous appartiendra, de même que toutes les réparations et rénovations inhérentes au bien. Ce point est à prendre en considération, car dans le cadre d’un achat dans l’ancien, les travaux de rénovation nécessaires pour remettre le bien en état pourraient alourdir votre budget. Si vous optez pour un logement neuf, vous ne devriez pas avoir de gros travaux à prévoir, le bien étant fraîchement construit.

Se constituer un patrimoine pour l’avenir est un autre avantage d’un achat immobilier pour un freelance TNS. Une fois le prêt soldé, vous serez totalement chez vous.

En conclusion, l’achat immobilier pour un freelance est possible dès lors que vos revenus et votre activité se portent bien. Par ailleurs, vous pouvez profiter d’aides à l’achat qui vous permettront de devenir plus vite propriétaire de votre logement, pensez-y !

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.