Partager cet article

Comme plus de 41 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Je m'inscris  ➔

Trouver des Freelances

Comme plus de 41 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

En savoir +  ➔

Derniers articles

FreelanceRepublik

+100 missions tech
par semaine

Je m'inscris  ➔

A la recherche d'un freelance ?

Déposez gratuitement votre projet tech sur FreelanceRepublik

En savoir +  ➔
AccueilTravailler en freelanceFrais Freelance : Comment financer son activité ?

Frais Freelance : Comment financer son activité ?

Vous souhaitez vous lancer dans une activité de freelance afin de profiter des nombreux avantages qu’apporte le statut de travailleur indépendant ? Vous rêvez de créer votre propre entreprise ? Avant toute chose, il vous faudra disposer du budget nécessaire pour mener vos rêves à bien. Néanmoins, quand on veut devenir freelance, les solutions de financement peuvent ne pas être des plus évidentes. Notre article se propose de vous guider dans cette aventure. 

Budgétiser votre projet de freelance

Lorsque vous désirez vous lancer dans une activité avec un statut d’indépendant, il est essentiel de bien définir votre budget. Vous devez absolument identifier les divers coûts qui se présenteront dès le démarrage de votre activité. Les besoins nécessaires pour toute nouvelle entreprise peuvent être répartis en deux catégories :

  • Les investissements durables
  • Les différents prestataires

Les investissements durables

Les investissements durables pour les travailleurs freelances se subdivisent en trois catégories. Tout d’abord, il s’agit des outils et du matériel nécessaire pour exercer votre activité. Ainsi, si vous désirez vous lancer dans une activité de photographe freelance, il vous sera nécessaire d’acquérir un appareil photo professionnel, et si vous lancez un service de transport, vous aurez besoin d’un véhicule, etc.

Ensuite, il vous faudra faire le point sur le matériel informatique et les logiciels éventuels dont vous aurez besoin. Pour certaines activités, cela peut revenir assez cher. Ainsi, si nous reprenons l’exemple du photographe freelance, il vous faudra des logiciels de traitement de l’image comme Photoshop par exemple. Vous pourriez également avoir besoin d’un logiciel de comptabilité. 

Enfin, la dernière catégorie regroupe l’ensemble des besoins nécessaires à la mise en place de votre stratégie de communication. Quand l’on devient freelance, le plus difficile est de se constituer une clientèle, et si vous souhaitez attirer des clients, il faut donner une visibilité à votre entreprise et aux services que vous proposez. Pour ce faire, vous devrez disposer d’un site internet avec une identité visuelle, être présent sur les réseaux sociaux et utiliser ces canaux pour mettre en avant vos réalisations et vos services. 

Le coût des différents prestataires 

Votre nouvelle activité, même en tant que freelance, peut vous amener à collaborer avec des acteurs variés, comme des sous-traitants, des prestataires de services ou encore des fournisseurs. Vous devez donc anticiper et inclure nécessairement dans votre business plan les coûts variés que ces différents prestataires vont générer pour votre entreprise. 

La situation peut bien entendu être radicalement différente en fonction de votre activité. Si vous êtes freelance dans la vente de biens, vous aurez ainsi à collaborer avec votre/vos fournisseur(s) pour acquérir un stock de départ. Pour construire et gérer le site web et les réseaux sociaux de votre nouvelle entreprise, il vous faudra faire appel à une agence de communication qui vous aidera également à améliorer votre référencement naturel et à être davantage visible. 

Enfin, il faut ajouter à cela le budget nécessaire pour la réalisation des formalités relatives à la création de votre entreprise. En effet, vous devrez peut-être faire appel à un avocat pour vous conseiller, souscrire une assurance civile professionnelle, et régler les frais d’immatriculation au CFE (Centre de Formalités des Entreprises). 

Quelles sont les solutions de financement dont vous disposez ? 

Débuter une activité de freelance sans apport de capital extérieur est plutôt rare. La plupart du temps, cela nécessite un capital d’importance certaine pour démarrer son activité dans les meilleures conditions. Cela inclut également le capital nécessaire pour tenir quelque temps en cas de démarrage d’activité plutôt lent. Ainsi, il est parfaitement classique pour un nouvel entrepreneur de solliciter une aide financière pour lancer son projet. 

Un crédit bancaire 

Le crédit bancaire représente la solution la plus couramment choisie, car le capital obtenable peut être conséquent. Toutefois, il faut signaler que les banques financeront principalement (essentiellement) les besoins durables ou encore les besoins d’investissement, c’est-à-dire le « matériel ». En effet, le prêt personnel, vous permettra d’emprunter une petite somme d’argent pour un projet personnel (réparations auto, achat d’un nouveau téléphone, financement d’un mariage, etc), un projet professionnel (achat d’un ordinateur, financement du permis de conduire, achat de matériel, etc) ou encore un besoin de trésorerie. Il vous faut pour cela posséder un dossier valable, et posséder un apport personnel est un plus non négligeable (entre 30 et 50% de montant demandé). De plus, si vous êtes déjà engagé dans un crédit (immobilier ou autre), il sera peut-être nécessaire de faire appel au regroupement de crédits.

Utiliser votre indemnité/aide Pôle Emploi

Si vous êtes inscrit à Pôle Emploi au moment de votre création d’entreprise, vous êtes peut-être éligible à un dispositif d’aide à la création d’entreprise fournie par Pôle Emploi. N’hésitez pas à faire appel à un conseiller pour vous guider dans ces démarches qui peuvent être complexes.

Créer son entreprise est une aventure formidable qui apporte d’immenses avantages : autonomie, horaires, pas de patron, etc. Néanmoins, pour que cette aventure se déroule sans accroc, il est vital de penser à tous les éléments en amont, et le financement est le nerf de la guerre. Nous espérons que notre article a pu vous aider à y voir plus clair. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer.

X

Vous avez des besoins
en recrutement IT ?

Prenez RDV  ➔

Ces articles peuvent vous intéresser

Outils de gestion de projet : sélection et utilisation

Quand on est travailleur indépendant, s’organiser peut se révéler complexe. Entre la sécurité sociale, trouver des missions ou trouver...

Les éléments essentiels à inclure dans un contrat freelance

Tout freelance n’est pas à l’abri d’un conflit avec un client, notamment sans contrat freelance écrit. En effet, une...

Guide complet des notes de frais pour les auto-entrepreneurs

Il n’est pas rare de devoir effectuer des dépenses dans le cadre professionnel, notamment lorsque l’on est auto-entrepreneur. Qu’il...

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Je m'inscris  ➔