Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

AccueilMétiers de la TechUX/UI designerComment améliorer l’UX d’une app mobile ?

Comment améliorer l’UX d’une app mobile ?

Si le fonctionnel est le point central d’une application mobile, l’expérience utilisateur – ou UX – n’est pas à négliger. La concurrence entre applications étant de plus en plus forte, si deux applications proposent les mêmes fonctionnalités, l’utilisateur choisira celle qui lui sera la plus intuitive.

Dans cet article, nous allons voir en quoi il est important de prendre soin de l’UX d’une app, et surtout, nous allons expliquer comment l’améliorer.

Le point sur l’expérience utilisateur

L’UX, qu’est-ce que c’est ?

L’expérience utilisateur (ou user experience, en anglais, raccourci en UX), est la façon dont un utilisateur va vivre son expérience en utilisant une application.

Créer une bonne UX, cela veut dire penser l’application pour optimiser au maximum le ressenti que va avoir l’utilisateur.

Il ne s’agit pas vraiment de définir les codes couleur ni les images à afficher – cela relève plutôt de l’UI (User Interface – interface utilisateur), mais plutôt de réellement se concentrer sur l’expérience.

On va même jusqu’à parler d’émotion et de connexion entre un utilisateur et une app.

Pourquoi l’UX est si importante ?

Il est important de prendre en considération l’UX lorsque l’on travaille sur un projet de développement mobile pour plusieurs raisons :

  • nous l’avons dit, une bonne expérience donnera un avantage sur la concurrence, aujourd’hui de plus en plus forte ;
  • une UX bien faite permettra également un meilleur taux d’utilisation et de partage de l’app ;
  • elle aura aussi pour conséquence un pourcentage d’avis positifs plus élevé sur les stores, ce qui est essentiel pour acquérir de nouveaux utilisateurs.

Comment créer une bonne expérience utilisateur ?

schémas d'UX sur un cahier blanc

Maintenant que nous avons posé les bases, il est temps de voir comment, concrètement, faire une bonne expérience utilisateur.

Utiliser des personas

Dans le monde du développement, et particulièrement des méthodes agiles, on utilise souvent des personas. Un persona est un faux profil utilisateur, qui doit nous permettre d’anticiper la façon dont la cible va utiliser l’app – et donc optimiser l’UX en fonction de cette utilisation.

Que cela soit pour de l’expérience utilisateur web ou mobile, le persona doit être aussi détaillé que possible, de façon à bien cerner l’utilisateur et essayer de reproduire son comportement.

L’onboarding

La première ouverture de l’application est la plus importante. L’utilisateur arrive sur une interface qu’il ne connaît pas, qu’il voit pour la première fois ; le contenu de cette première page doit donc être la plus intuitive possible.

Si jamais l’interface est complexe, il est intéressant d’utiliser une modale d’onboarding à la première ouverture de l’app : on vient présenter à l’utilisateur la façon dont celle-ci fonctionne, pour lui en faciliter l’utilisation.

Un accès rapide aux fonctionnalités

De même, et c’est encore plus important sur les premières interfaces, l’accès aux fonctionnalités doit être rapide.

On ne doit pas faire passer l’utilisateur par plusieurs écrans pour qu’il accède à la fonctionnalité voulue.

À la première ouverture, si jamais une inscription est requise, il faut qu’elle se fasse de la manière la plus fluide possible pour que l’user ait un accès rapide aux features.

Des interfaces minimalistes

Cela rejoint le point précédent : adopter des interfaces minimalistes est une bonne idée. Il faut penser l’app, dans son entièreté, pour permettre à l’utilisateur d’arriver là où il veut, mais sans pour autant lui donner tous les accès depuis la même page.

Une première interface avec tous les raccourcis permettra un accès ultra rapide aux fonctionnalités, mais avec le risque de perdre l’utilisateur. Il ne faut pas surcharger une page de liens ou de boutons. On utilisera plutôt des onglets ou des menus, par exemple.

Ne pas trop casser les codes

Les plateformes mobiles telles qu’iOS et Android ont leurs propres codes et règles de design. Un utilisateur d’Android est habitué au design propre à ce système d’exploitation, et il serait perturbé s’il devait passer sous iOS sans y être préparé – et inversement.

Formes des boutons, emplacement des titres ou style des pop-ups sont autant d’éléments qui présentent des différences importantes entre les plateformes.

Il faut respecter ces codes définis par les OS pour optimiser le taux de rétention.

Personnaliser l’application

Pour qu’il ait une bonne expérience en utilisant l’application, l’utilisateur a besoin de se sentir inclut par celle-ci, il ne faut pas qu’elle lui paraisse froide. Pour cela, il est intéressant de la personnaliser en fonction de l’utilisateur.

Par exemple, s’il a un compte sur l’app, afficher son prénom sur l’interface, avec sa photo de profil. Ou adapter le contenu en fonction de sa géolocalisation ou de ses habitudes.

Petits conseils supplémentaires

Pour terminer cette section, voyons une liste de courts conseils à appliquer lors de la phase de développement :

  • s’il y a des temps de chargement au sein de l’application, ajouter des loaders pour ne pas bloquer l’utilisateur sur une interface ;
  • si un bouton n’est pas cliquable, il faut le désactiver, le griser (par exemple si un formulaire n’est pas complètement rempli) ;
  • si l’app fait beaucoup d’appels serveur, notamment à l’ouverture, il faut optimiser le développement back-end (ou serveur) pour avoir des temps de réponses plus courts ;
  • en cas d’erreur (par exemple si le serveur ne répond pas), il faut prévenir l’utilisateur, via une alerte par exemple, qu’une erreur s’est produite – et ne pas le laisser sur un écran sans réponse.

En somme, il faut prendre soin de l’utilisateur, tout faire pour que l’app lui soit agréable.

Faire évoluer l’UX au fil du temps

femme regardant des notes scrum sur un tableau

Avoir une bonne UX, c’est bien ! Mais il faut savoir la faire évoluer avec le temps. Là aussi, voyons quelques conseils.

Demander du feedback

Que cela soit lors de la phase de développement, ou une fois l’application sur les stores, il faut demander en permanence à l’utilisateur son feedback et son avis sur l’app.

Cela ne veut pas dire qu’il faille l’écouter quoi qu’il arrive – la plupart des utilisateurs ne sont pas designers, et eux-mêmes ne seraient pas capables de créer ce dont ils ont besoin (comme cette vidéo l’explique). Mais si plusieurs utilisateurs rapportent avoir du mal à utiliser une fonctionnalité, c’est qu’il y a potentiellement un problème avec celle-ci.

Suivre le comportement des utilisateurs

Il est également important de suivre, ou tracker, le comportement des utilisateurs. C’est utile pour savoir si, par exemple, le chemin qu’il parcourt sur l’app est bien celui attendu, celui défini en amont par l’UX designer.

Il y a plusieurs façons de tracker le comportement de l’utilisateur. Cela peut être en capturant tous les évènements (clic sur tel bouton, choix de tel élément, etc.). On peut également créer ce que l’on appelle des heatmaps, représentant les endroits de l’interface les plus “touchés” par l’utilisateur.

Ces éléments permettent d’adapter les futures versions de l’app pour améliorer encore l’UX.

Faire de la veille

Le monde de la tech, de l’UX et de l’UI évoluent vite. Il faut prendre cela en considération. Il est en effet important de maintenir le design de son app à jour – car la concurrence, elle, le fera.

Pour cela, il faut faire ce que l’on appelle de la veille techno, et nous avons dédié un article complet à cette pratique !

Conclusion

Nous l’avons vu, l’expérience utilisateur qui se dégage d’une application est très importante. C’est même essentiel pour garder un bon taux de téléchargement, de partage et d’avis positifs.

Et si créer une bonne UX peut prendre du temps et coûter de l’argent (au travers par exemple de l’embauche d’un UX designer), cette phase ne doit pas passer à la trappe. Aussi important, il faut même la répéter régulièrement pour avoir un design toujours à jour.

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.