Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

Comment investir quand on est freelance ? Le Guide Complet

Être freelance est synonyme de liberté, en matière de travail, de gestion de son temps, ou même d’auto-formation. Mais c’est aussi des responsabilités en plus, en particulier dans la gestion de vos finances personnelles.  

En tant qu’indépendant, vous n’avez pas de revenus constants comme un salarié : vous gagnez parfois plus, et parfois moins et il n’existe pas de filet de sécurité lorsque vous traversez une période creuse. Si être freelance c’est choisir plus de liberté que de sécurité, il existe tout de même des solutions pour vous permettre d’anticiper et de maitriser ces périodes plus incertaines. L’une d’entre elle ? Investir votre épargne !  

Et ça tombe bien, on vous explique justement dans cet article comment se lancer simplement !

Pourquoi investir son épargne quand on est indépendant ?

Dire au revoir au Livret A ! 

En France, la majorité de notre épargne est stockée sur des Livrets d’épargne, comme le Livret A, quand ce n’est pas sur des comptes courants ! La raison ? Il s’agit des solutions les plus pratiques pour accéder à son argent à tout moment, et ce sont des “placements” garantis et donc sans risques.   

En revanche, ces solutions ne permettent pas de faire fructifier son épargne. Même si le Livret A a un rendement garanti de 0,5 % par an, le taux d’inflation annuel y est supérieur.  Résultat ?   L’épargne qui y est stockée perd mécaniquement de la valeur chaque année. 

Heureusement, il existe des solutions d’investissement adaptées à toutes les situations, et y accéder est aujourd’hui très simple. Avec Mon Petit Placement par exemple, chacun peut investir en quelques clics, sur des portefeuilles sur-mesure, constitués selon ses capacités financières, ses objectifs, ou encore son profil de risque. Et ce, bien sûr, sans expérience nécessaire et sans avoir la fortune de Crésus. 

Investir, c’est assurer son avenir de freelance 

Le point fort de l’investissement pour les freelances, c’est qu’une épargne bien placée peut vous permettre d’équilibrer vos revenus à long terme. Ce qui est particulièrement bienvenu, aussi bien pour le présent, que pour préparer son futur.  

Plus votre épargne est dynamisée tôt, plus il vous sera possible de générer des rendements importants à long terme, et donc de vous assurer une retraite plus confortable par exemple. Le meilleur moment pour commencer, c’est dès maintenant ! 

2 étapes pour prendre en main son épargne avant d’investir 

Avant de pouvoir investir, la première étape est d’épargner assez pour mettre de côté ce que l’on appelle une épargne de précaution

1-  Se fixer un budget à mettre de côté 

Mettre de côté chaque mois pour investir, c’est en partie une question d’organisation. Nous vous conseillons donc de répartir à l’avance vos revenus. Le plus efficace consiste à anticiper 3 budgets simples : 

  • Vos dépenses obligatoires : votre loyer, votre nourriture, vos factures, vos assurances, etc. 
  • Vos dépenses “loisirs” : vos sorties et vos petits plaisirs (dont il ne faut pas se priver !) 
  • Et enfin votre budget d’épargne 

Cette méthode est communément appelée la méthode 50 / 30 / 20 : elle sous-entend qu’on peut attribuer 50 % de ses revenus à ses dépenses obligatoires, 30 % à ses dépenses de loisir, et 20 % à son épargne pour le plus long terme. Évidemment, ce sont des chiffres à ne pas prendre au pied de la lettre et adaptable à votre situation. 

La particularité quand on n’a pas de revenus stables, c’est qu’il faut ajuster sa répartition chaque mois en fonction de ses revenus. Vous pouvez par exemple épargner plus les mois ou votre revenu est plus haut, et réduire la part d’épargne et/ou de dépenses loisirs dans les périodes plus creuses.  

2- Constituer son épargne de précaution 

Bien que nous vous conseillions d’investir le plus tôt possible, il est important de garder une part de votre épargne à portée de main, pour répondre aux dépenses imprévues qui peuvent arriver à court terme. Des travaux dans votre appartement, la réparation de votre véhicule ou l’organisation d’un voyage improvisé par exemple.  

Même s’il rapporte peu, le Livret A est le support parfait pour l’épargne de précaution : vous pouvez y accéder instantanément et la somme déposée y est garantie.  

Combien mettre de côté sur ce Livret A ? Encore une fois, chacun est libre d’estimer la somme nécessaire selon sa situation. Il est souvent conseillé de garder 2 à 4 mois de revenus quand on est salarié, mais comme la situation de freelance peut être un peu moins stable, nous vous conseillons d’envisager une somme un plus importante : 4 à 6 mois de revenus environ. 

Se lancer dans l’investissement  

Si vous êtes parvenus à mettre une épargne de précaution de côté, alors il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Pas de panique, c’est moins compliqué qu’il n’y parait ! 

1- Choisir les bons placements  

Il existe de multiples manières de placer votre épargne. L’immobilier par exemple, qui est la solution préférée des Français pour son caractère peu risqué et rémunérateur, mais qui demande un autre investissement en termes de temps et d’organisation.  

L’autre solution, c’est l’investissement financier ! 

Mais rentabilité et risque vont de pair. Le choix de vos placements doit donc se baser sur votre profil de risque, qui dépend de 2 caractéristiques principales :  

  • Votre horizon de placement : la durée sur laquelle vous voulez investir. Plus elle est longue, plus vous pouvez viser des placements risqués et potentiellement plus rémunérateurs, car vous êtes moins dépendants des fluctuations à court terme.  
  • Votre aversion au risque : la capacité que vous avez de ne pas surréagir aux fluctuations de votre placement. Pour éviter de réagir sous le coup de l’émotion, il suffit de choisir des placements avec lesquels vous pouvez rester zen, quitte à viser un peu moins de rendement. 

Il existe des placements pour tout type de risque et de profil. Pour déterminer le vôtre, vous pouvez remplir ce court questionnaire de notre partenaire Mon Petit Placement, gratuitement et sans engagement. Il vous sera ensuite proposé une répartition de placement personnalisée, que vous pouvez accepter ou modifier avec un conseiller. 
 

2- Appliquer les bonnes pratiques 

Toujours dans la thématique du couple rendement/risque, voici 3 pratiques simples à appliquer pour maximiser votre rendement tout en réduisant le risque autant que possible : 

  • Premièrement, investir le plus tôt possible pour laisser le temps à votre placement de fructifier 
  • Investir en plusieurs fois, pour lisser votre point d’entrée 
  • Et enfin, ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier pour ne pas être dépendant d’un unique placement et donc bien penser à diversifier !  
     

3 – Se faire accompagner  

Si vous ne sentez pas de vous lancer seul dans l’investissement, ou que vous n’en avez pas le temps, il existe des solutions qui vous permettent de (très bien) placer vos économies, facilement et rapidement. 

Mon Petit Placement propose des portefeuilles de placement personnalisé, un accompagnement complet, et une interface intuitive pour suivre votre placement en direct, sur ordinateur ou smartphone.  

En quelques clics et même en étant novice, vous pouvez remplir le questionnaire qui permettra de vous proposer un portefeuille de placement sur-mesure accessibles dès 300 euros. Le (gros) plus, c’est que la fintech lyonnaise ne prend de commissions qu’en cas de performance de votre placement !

Pas si vite ! N’oubliez pas d’entrer notre code partenaire REPUBLIK50 lors de l’inscription pour bénéficier de 50€ offert pour toute souscription avant le 20/05/2021. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.