Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

Tracker son temps : les 7 meilleurs outils disponibles

Au vue de la complexité de certains projets, il est parfois essentiel d’utiliser des outils de suivi, tels que les time trackers (ou trackers de temps), pour respecter certaines contraintes budgétaires ou temporelles.

Vous voulez adopter un outil de suivi de temps mais ne savez pas lequel choisir ? Nous avons fait la comparaison des principaux logiciels et apps disponibles pour vous.

Pourquoi tracker son temps ?

Chaque tracker de temps a ses propres fonctionnalités. Pour choisir le bon, il est donc essentiel de faire le point sur les raisons qui vous poussent à en utiliser un. Voyons les principales !

Améliorer sa productivité

Tracker son temps permet déjà de devenir plus productif. En suivant le temps passé sur chaque action, on peut mieux estimer le coût temporel des futures tâches. Des tâches mieux définies seront plus faciles à placer sur un agenda, et il sera possible de mieux prévoir son emploi du temps du jour, de la semaine, voire même du mois.

Éliminer ou déléguer les tâches non essentielles

Suivre toutes les actions effectuées permet de se rendre compte de celles qui peuvent être chronophages sans pour autant apporter beaucoup de valeur. Ainsi, s’il est possible, il faut envisager la suppression de ces tâches, ou bien de les déléguer à d’autres personnes.

Pour un freelance, cela peut par exemple être la comptabilité. Un indépendant peut facilement la déléguer à un comptable, ce qui lui fera gagner un temps précieux.

Gérer sa facturation et ses compte-rendus

Gérer et affiner sa facturation est une autre bonne raison pour adopter un outil de time tracking. C’est utile lorsqu’on est freelance, mais également pour les salariés tenus de compter le temps de travail sur chaque projet. C’est le cas en ESN, dans lesquelles un consultant doit parfois remplir un CRA (compte-rendu d’activité).

Pour l’indépendant qui facture à la tâche, décompter le temps passé grâce à un time tracker est fortement conseillé.

Mieux répartir le travail d’équipe

Enfin, utiliser un time tracker peut être recommandé lors du travail en équipe. Si chacun tracke son temps sur les actions effectuées, il est plus facile de s’adapter et de distribuer les tâches en fonction des compétences.

Il faut cependant faire attention, les timer trackers peuvent dans ce cas provoquer une course à la productivité au sein d’une même équipe, ce qui n’est pas toujours bon.

Comment choisir son outil de time tracking ?

Vous savez maintenant en quoi l’utilisation d’un time-tracker pourrait vous aider ? Voyons maintenant les différents critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

Les fonctionnalités essentielles

Le choix de l’outil de suivi de temps doit avant tout dépendre des fonctionnalités dont vous avez besoin, et de celles que propose le produit.

Parmi ces fonctionnalités, citons :

  • le tracking en temps réel, via un minuteur ;
  • la possibilité de corriger les temps enregistrés et d’en ajouter d’autres à la main ;
  • le découpage par projet et/ou par client ;
  • pouvoir générer des rapports de temps, voire les exporter sous différents formats (csv, pdf, etc.) ;
  • la possibilité d’avoir plusieurs membres, et de les organiser en mode projet ;
  • les features annexes : suivi du budget, facturation, tracker de productivité, etc.

La disponibilité sur les différents supports

Un autre critère à prendre à compte est la disponibilité du produit sur les différents supports, en fonction de vos besoins.

Certains time trackers ne sont disponibles que sur certaines plateformes, ce qui peut être bloquant. Ces différents supports peuvent être : logiciel (attention à l’OS supporté !), via un site web, une extension de navigateur, ou encore une app mobile.

Les intégrations et automatisations

Un autre élément qu’il est intéressant de regarder, ce sont les éventuelles intégrations et automatisations qu’il est possible de brancher à l’outil.

Certains sont par exemple capables de se connecter à des produits externes (Google Calendar, Jira, etc.), pour améliorer encore le suivi du temps. Il est parfois également possible de brancher le time-tracker à des webhooks. Le tracker sera ainsi capable, si certaines conditions sont respectées, d’envoyer des données directement vers un outil externe (éventuellement développé par vous-même).

Les top 7 outils de time tracking

Maintenant que nous avons toutes les informations nécessaires au choix du time tracker, voyons les 7 principaux outils de suivi de temps !

Harvest

Logo de l'outil de time tracking harvest

Harvest est un tracker de temps pensé pour le travail d’équipe. Cet outil, disponible sur desktop et mobile, permet de mesurer le temps sur différents projets, en prenant en compte les dépenses et revenus qui y sont liés. Harvest peut ensuite générer des rapports et analyses de tous ces éléments.

Ce time-tracker met à disposition plusieurs intégration avec des outils tiers, comme Asana, Trello ou Slack.

Harvest est gratuit pour une utilisation individuelle (un seul membre) et jusqu’à deux projets. Pour une utilisation illimitée, il faut compter $10.80 par mois et par membre.

Clockify

Logo de clockify, outil en ligne de gestion de temps

Clockify est un outil de suivi de temps complet, et là aussi adapté aux équipes.

En plus d’une grande facilité de prise en main, de ses multiples intégrations et disponibilités (desktop, webapp et apps) Clockify offre une version gratuite déjà très avantageuse. Si celle-ci propose déjà un nombre illimité d’utilisateurs et de projets, il faudra passer à la version payante (à partir de $3.99 par utilisateur et par mois), pour l’étendre à d’autres fonctionnalités, telle que la personnalisation des exports.

Avaza

Avaza, outil de management et de gestion de projet

Avaza est un time tracker dont les fonctionnalités sont proches de Clockify. Il offre cependant une plus grande intégration des revenus et dépenses, notamment avec le support de devis et de facturation récurrentes.

Offrant là aussi diverses intégrations, Avaza dans sa version gratuite offre un nombre illimité d’utilisateurs, mais avec un nombre limité de projet. Pour étendre ses fonctionnalités, il coûtera à partir de $11.95 par mois.

TimeCamp

Logo du time tracker timecamp, outil gratuit de gestion de temps en équipe

TimeCamp est un outil de suivi de temps orienté business. S’adressant directement aux entreprises, il est bien plus étendu qu’un simple tracker : gestion du budget, reporting, tracker de productivité ou encore facturation font partie de ses fonctionnalités. Il offre également de nombreuses intégrations, avec Jira et Monday, par exemple.

Dans sa version gratuite, TimeCamp offre déjà un nombre illimité d’utilisateurs et de projets. Pour le tracker de productivité ou les exports de rapport, il faudra débourser à partir de $6.30 par mois et par utilisateur.

Toggl

Logo de toggl, célèbre outil time tracker

Ce produit est un des plus populaires parmi les time trackers. En plus du suivi de temps et de budget, Toggl propose un outil de planning d’équipe, pour planifier les tâches ou réunions en plus de les chronométrer.

Disponible sur desktop et mobile et mettant à disposition diverses intégrations, Toggl est gratuit jusqu’à 5 utilisateurs, sans limite de projets. Pour des options plus poussées, il faudra compter $9 par mois et par utilisateur.

TrackingTime

Tracking time, outil pour tracker son temps et mesurer sa productivité.

TrackingTime est un outil de suivi de temps orienté productivité. Créé pour le suivi d’équipe, TrackingTime intègre une forte composante management.

Disposant de diverses intégrations, tel qu’un bot Slack, ce tracker propose une version gratuite, limitée à 3 utilisateurs et à certaines fonctionnalités seulement. Pour des features plus avancées, il faudra compter $5 par utilisateur et par mois.

Everhour

Logo de Everhour, célèbre tool de suivi de temps en équipe.

Everhour est un outil de tracking qui dispose de fonctionnalités semblables à ceux déjà cités : timer, suivi de budget ou encore gestion d’agenda.

La différence avec ses concurrents est que Everhour mise sur ses intégrations avant tout. Et celles-ci sont nombreuses : Asana, GitHub, Notion, Trello ou encore Zapier.

Ce produit dispose d’une version gratuite, limitée, incluant seulement 5 utilisateurs. Pour une plus grande team ou plus de fonctionnalités (comme la facturation), il en coûtera au minimum $5 par mois et par utilisateur.

Aller plus loin

Nous n’avons cité ici que les principaux tracker de temps. Mais il en existe beaucoup, certains étant de simples trackers, d’autres étant des outils de gestion de projet avant tout (comme Monday ou Jira).

Si vous avez des exigences particulières, le mieux reste de faire des recherches plus poussées, et d’essayer les différents outils trouvés !

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.