Frédéric Wax : « J’avais l’impression d’avoir fait le tour, de ne plus avancer dans ma vie, dans mon job, peu de temps de libre, l’impression d’être enchaîné »

|

Trouvez votre prochaine mission freelance sur FreelanceRepublik !

Frédéric Wax a accepté de prendre la parole sur FreelanceTalks. Il nous parle de son expérience en tant que développeur web (Fullstack JS), ses motivations, nous donne de bons conseils pour bien lancer son activité.

Peux-tu te présenter, nous parler de ton expertise, ce que tu proposes à tes clients ?

Je m’appelle Frédéric mais tout le monde m’appelle Fred, j’ai 33 ans et mon expertise, au fil de mes expériences, s’est essentiellement développée dans le Fullstack JS, j’ai travaillé pour AXA France, Leroy Merlin et dernièrement pour les laboratoire Boiron.

J’ai néanmoins décidé de me spécialiser en Front-End, en ReactJS.

Je propose à mes clients de répondre à leurs besoins Front-End essentiellement:

  • Compréhension des besoins fonctionnels
  • Intégration de nouvelles fonctionnalités
  • Elaboration et réalisation des différentes phases de test
  • Debug et maintenance corrective et évolutive
  • Rédaction de la documentation technique

Ou back-end exceptionnellement:

  • Conception d’une api ou de micro-service en NodeJS par exemple

Quand t’es tu lancé en freelance et qu’est-ce qui t’a motivé à te lancer ?

Cela va faire un an que je suis devenu freelance après plusieurs années en cdi.

J’avais l’impression d’avoir fait le tour, de ne plus avancer dans ma vie, dans mon job, peu de temps de libre, l’impression d’être enchaîné.

J’avais envie d’être plus libre, d’avoir plus de temps pour moi, avoir du temps pour me former, me lancer dans des projets perso et pouvoir changer de projet d’entreprise souvent.

J’ai donc décidé de me former auprès de la Freelance Academy, j’ai quitté mon job et je suis parti à l’autre bout du monde avec Quentin Raynaud et Etienne Folio pour un bootcamp de deux semaines au Brésil. Il y avait beaucoup de chose à apprendre, c’était intense mais c’était incroyable!

A mon retour je n’avais plus peur de sortir de ma zone de confort, je n’ai jamais autant appris sur moi ou sur mon métier que depuis que je suis freelance avec l’envie de toujours faire mieux le jour suivant par rapport au précédent.

Comment fais tu pour trouver des clients ? Démarchage, recommandations, plateformes … ?

Je n’ai pas de technique pour démarcher, quand on commence à avoir un peu d’expérience sur le marché du dev, il est très facile de trouver de nouveaux clients.

Quand j’ai commencé, j’ai mis mon cv sur https://www.freelance-info.fr/ et il m’a fallu un mois pour trouver ma première mission.

Je suis aussi sur Malt, qui m’a apporté la plupart de mes clients, mais même si j’aime beaucoup cette plateforme, il ne faut pas hésiter à lier des relations avec des business dev, qui ont une bonne connaissance du métier de dév et un bon sens relationnel.

Une règle utile à savoir, Ne jamais dire non à un prospect, même en cas d’impossibilité, toujours proposer une alternative, si vous n’êtes pas disponible ou pas fait pour cette mission, vous pouvez connaître une personne qui l’est.

Enrichir son portfolio, aller sur des sites de challenge comme codinGame, devchallenges.io ou frontendmentor.io pour sortir de sa zone de confort, élargir sa zone de compétence, les tests techniques vont devenir une formalité et tu seras plus à l’aise chez le client.

Quelle a été ta plus grosse « galère » en tant que freelance ? Comment t’en es-tu sortie ?

Je n’ai jamais eu de grosse galère en tant que freelance, je suis développeur, mon métier consiste à résoudre des problèmes 😉

Mais si je devais relever un point, c’est la négociation du TJM peut être compliquée au début.
Du coup, je me suis fais une liste de question.

Quelle est ma valeur de base ? Quel est mon expérience pour cette mission ? Quels services je vais proposer ? Quelles valeurs j’apporte au client ? Quels sont mes frais pour exécuter la mission ? Quels sont mes responsabilités au sein de la mission ?

Ce sont les questions que j’ai mis en place pour proposer un TJM au juste prix de la mission proposé.

Le TJM n’est pas une valeur fixe, comme on peut le croire, on part d’une base puis en fonction de l’expérience + des frais pour exécuter la mission + de la valeur ajouté + de ma responsabilité au sein de la mission = TJM.

On peut ainsi facilement le justifier et le revoir à la hausse ou à la baisse.
Par exemple, c’est trop cher, on diminue une variable (un jour de plus en télétravail par exemple pour réduire les frais, moins de responsabilité etc…)

Une bonne négociation, c’est quand tout le monde est gagnant.

Si tu pouvais t’adresser à ton toi des débuts, celui qui venait de se lancer, quel conseil lui donnerais-tu ?

Je lui dirai : “Devenir développeur freelance, c’est surement la meilleure décision de ta vie! Alors ne te décourage pas! Et devient la meilleure version toi-même! ”

Soit rigoureux, organise ta journée, tes semaines, note tout en mode second braina (rdv, tâche, lien internet; idée…), utilise la méthode pomodoro pour être plus efficace, fait des challenges de plus en plus durs! Soit toujours à la frontière de ce que tu sais faire! Remplis ton portfolio!

Lis ! Lis et Lis ! Autant des livres de développement personnel que des livres techniques!

Et ensuite bosse l’anglais tous les jours et entraîne ton esprit avec NeuroNation ou Brain N-Back!

A côté de tes missions freelance, as-tu un projet qui te tient à cœur (side-business …) ?

A côté je travaille sur un jeu vidéo qui est actuellement en bêta fermée et que j’ai mis de côté pour le moment, pour me consacrer à l’écriture de mon livre sur mon parcours et mon retour d’expérience de passer du monde salarial au freelance, mes succès et mes échecs, j’espère le sortir au mois de mars, en auto édition.

J’écris également des articles qu’on peut trouver sur mon blog fwax.net/blog

Comment te vois-tu dans 10 ans ? Toujours freelance, tu lances ta boîte ou bien retour à un bon vieux CDI ?

Pour moi le freelance est un tremplin menant à d’autres projets et modes de vie.

D’ici 10 ans je me vois me consacrer à 100% dans l’entreprenariat, me consacrer à la création de jeux vidéo et les voyages mais jamais retourner à un CDI.

Guillaume Guersanhttps://guersanguillaume.com/
Consultant freelance en marketing digital, je suis passionné par le référencement naturel et le content marketing. J'aime partager mes expériences (bonnes ou mauvaises). Pour cela j'ai créé un blog, je participe activement au magazine FreelanceTalks et j'ai créé le podcast La voix du freelance.

Partager cet article

Missions FreelanceRepublik

Les derniers articles

Le podcast

Le podcast la voix du freelance donne la parole aux freelances.

Newsletter

Missions Freelance !

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la mesure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Freelances, gagnez du temps !

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.

Vous devriez lire également ces articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici