Partager cet article

Comme plus de 28 000 freelances, recevez des offres de mission tech à la messure de votre talent sur FreelanceRepublik.

Derniers articles

AccueilRecruter un FreelanceCollaborer avec un freelance6 raisons de faire appel à des freelances

6 raisons de faire appel à des freelances

D’après les données recueillies par les plateformes freelances, la France comptait 1,2 millions de freelances en activité en 2021. Cette même étude constate une hausse des freelances de 110 % en 10 ans seulement. En 2022, cette tendance se confirme.

Loin d’être des travailleurs précaires, la majorité des freelances se positionne aujourd’hui comme des experts dans leur domaine d’activité. Ils sont donc de plus en plus plébiscités par les entreprises qui voient de nombreux avantages à faire appel à eux. Voici les 6 principales raisons de faire appel à des freelances…

Un expert disponible rapidement

L’une des principales préoccupations des entreprises françaises est de pouvoir recruter rapidement des actifs compétents, afin de ne pas ralentir leur rythme de production.

Pour des missions qui ne nécessitent pas la création d’un contrat à temps complet, le recrutement d’un salarié à temps partiel n’est pas la seule solution.

Avec l’évolution constante des nouvelles technologies, les entreprises doivent être réactives pour rester compétitives. Certains postes à pourvoir nécessitent donc de recruter un actif compétent et disponible immédiatement.

Un freelance peut commencer l’exécution d’une mission quelques heures seulement après une première prise de contact. Ce dernier n’a pas besoin de passer une visite médicale au préalable ou d’être formé au poste à pourvoir. Il est immédiatement opérationnel.

Une solution adaptée pour des missions ponctuelles

Pour rappel, un freelance ne peut pas travailler à temps plein pour une seule et même entreprise. Dans le cas contraire, cette relation de travail sera qualifiée de contrat de travail déguisé. L’entreprise devra alors supporter toutes les conséquences administratives, juridiques et financières qui s’y rattachent.

Une entreprise peut néanmoins prendre la décision de faire appel à un freelance pour une mission ponctuelle, qui ne correspond pas à un contrat de travail à temps plein. Il s’agit même d’une solution de plus en plus privilégiée par les entreprises françaises. En effet, d’après les statistiques recueillies auprès des plateformes freelances, ce ne sont pas moins de 57 % des entreprises françaises qui ont déjà eu recours aux services d’un freelance.

Une entreprise qui fait appel à un freelance.

Les entreprises françaises font appel aux freelances pour :

  • bénéficier de l’expertise d’un prestataire indépendant dans un domaine d’activité en particulier ;
  • faire face à un surcroît d’activité temporaire ;
  • demander un audit ou une prestation de consulting, afin de bénéficier d’un regard neuf sur la politique de développement de l’entreprise ;
  • développer des activités transversales ;
  • accroître leur performance et leur visibilité sur internet, notamment avec les compétences de freelances tech ;
  • etc.

Par conséquent, le statut de freelance semble voué à perdurer. Les freelances bénéficient également d’une meilleure reconnaissance de leur expertise de la part des entreprises.

Un contrat conclu le temps d’une mission

Recruter un salarié comporte une part de risque pour l’employeur. Dans la précipitation, une entreprise peut recruter un salarié qui ne répond pas en tous points à ses attentes. Elle sera alors contrainte de continuer à collaborer avec ce salarié jusqu’à la fin du contrat de travail.

Une entreprise n’est pas liée par un contrat de travail avec un freelance. Une fois la mission réalisée et validée par l’entreprise, cette dernière est libre de :

  • proposer une autre mission au freelance ;
  • mettre fin à cette collaboration ;
  • faire appel à un autre prestataire.

Cette liberté laissée aux entreprises dans le recrutement des freelances leur permet ainsi de gagner en réactivité et en productivité. Si un freelance ne correspond plus à leurs attentes, les entreprises peuvent mettre fin à cette collaboration.

Des formalités administratives et juridiques réduites

La lourdeur administrative et juridique pour le recrutement d’un salarié en France réduit considérablement la compétitivité des entreprises. Les déclarations obligatoires pour le recrutement d’un salarié monopolisent plusieurs heures de travail des services des ressources humaines.

Faire appel à un freelance pour la réalisation d’un projet permet de réduire considérablement ces formalités administratives et juridiques. L’entreprise évite ainsi de devoir rédiger un contrat de travail, de faire une déclaration à l’URSSAF, d’effectuer une affiliation à la mutuelle d’entreprise, d’organiser une visite médicale, etc.

Une fois que le freelance et l’entreprise se sont entendus sur l’étendue de la mission et sur le budget, les 2 parties peuvent convenir de la signature d’un devis et d’un contrat de prestation de services.

Le freelance se charge généralement de faire rédiger et de proposer un contrat de prestation de services à l’entreprise cliente. Une entreprise peut également faire appel aux services d’une plateforme freelance pour recruter un freelance. Dans ce cas, cet intermédiaire propose généralement un service sécurisé de devis, de facturation et de signature d’un contrat de prestation de services.

La signature d’un devis ou d’un contrat de prestation de services permet ainsi de sécuriser la relation de travail qui lie un freelance à une entreprise. Il s’agit pour bon nombre d’entreprises d’une solution adaptée qui permet de s’affranchir de la lourdeur administrative d’un contrat de travail.

Faire appel à des freelances : un coût moins élevé pour l’entreprise

Le recrutement d’un salarié représente un coût non négligeable pour une entreprise. Les charges sociales patronales, les cotisations pour la mutuelle d’entreprise, les congés payés, etc., ne sont que quelques exemples de coûts que doit supporter une entreprise pour ses salariés.

Lorsqu’un poste est à pourvoir pour une durée limitée, le CDD et la mission intérim représentent un coût plus élevé pour l’entreprise que de proposer une mission freelance à un prestataire indépendant.

En faisant appel aux services d’un freelance, l’entreprise n’aura pas à payer de charges sociales patronales, de congés payés, etc. Le freelance est un chef d’entreprise qui propose ses services à ses clients. Ce sera donc au freelance de payer ses cotisations sociales et de se constituer une trésorerie suffisante pour prendre des jours de congés.

Une entreprise qui calcule le coût d'une mission freelance.

Tout compte fait, le taux journalier moyen (TJM) d’un prestataire indépendant pour une mission temporaire représente un coût nettement moins élevé que de recruter un salarié ou un intérimaire.

De plus, si la prestation de services est facturée avec l’application de la TVA, l’entreprise pourra également déclarer cette TVA payée en TVA déductible sur sa déclaration de TVA. Le montant de la TVA déductible peut être plus élevé que celui de la TVA collectée. Dans ce cas, l’entreprise bénéficie d’un crédit de TVA. Pour rappel, c’est l’État qui remboursera par la suite ce crédit de TVA à l’entreprise. Il s’agit donc d’un énième avantage non négligeable pour les entreprises.

La flexibilité et la réactivité des freelances face aux contraintes d’un projet

Les freelances sont accoutumés aux heures de travail et aux conditions de travail flexibles. Pour la gestion d’un projet qui comprend son lot d’imprévus et de contraintes structurelles, faire appel à un freelance ou à une équipe de freelances permet à une entreprise de gagner en flexibilité.

Si une étape du projet a pris du retard, un freelance sera en mesure d’adapter son emploi du temps. Cette flexibilité rendue possible par le freelancing ne se retrouve pas dans le cadre d’un contrat de travail. Un employeur devra respecter les heures de travail et les plages horaires prédéfinies pour chaque salarié.

De plus, les freelances ont l’habitude de travailler avec de multiples outils de communication à distance (exemple : Slack, Zoom, Google Meet, Notion…). Ces prestataires indépendants sont donc joignables et réactifs en cas d’imprévus.

Nous arrivons à la fin de cet article présentant les 6 principales raisons de faire appel à des freelances. Et vous, avez-vous déjà fait appel à des freelances ? Avez-vous d’autres raisons de faire appel à un prestataire indépendant à nous partager ? N’hésitez pas à nous répondre en commentaire.

Ces articles peuvent vous intéresser

Ne perdez plus de temps à prospecter en vain. Inscrivez-vous gratuitement sur FreelanceRepublik, et recevez de belles offres de missions tech. FreelanceRepublik est gratuit pour les freelances.